fbpx
Buzz
Partager sur

Les Anges 7: Corinne balance, « on m’a pris pour faire la marâtre, je l’ai fait »

Qui veut épouser mon fils 3 : Corinne, une mère jalouse des ex de son fils Steven

Corinne a expliqué à Voici qu’elle méritait « un Oscar pour le rôle qu’elle avait joué »

Qui a dit que les candidats de téléréalité étaient de mauvais acteurs ? Corinne, elle, ne souhaite pas être mise dans le même panier. En effet, la maman de Steven a récemment accordé une interview au magazine Voici pour expliquer que la production lui avait demandé de jouer un rôle et qu’elle avait fait à merveille. Selon elle, Corinne devait jouer la marâtre et c’est ce qu’elle a fait.

Corinne, future actrice d’Hollywood ?

Tout le monde le sait, et ce n’est pas nouveau, la production des émissions de téléréalité, demande à ses candidats de jouer certaines scènes. En effet, il faut attirer et tenir en haleine le téléspectateur. C’est pourquoi, dans certains programmes, les disputes ou les couples qui se forment, sont orchestré par la production. Corinne ne s’est pas cachée d’avoir joué un rôle et l’a même expliqué au cours d’une interview accordée au magazine Voici,:

Dans la vraie vie, je suis plutôt cool. D’ailleurs, j’ai toujours des rapports avec les filles de Qui veut épouser mon fils ?, Steven non. On s’écrit, on sort en boîte ensemble, on s’éclate…. Je suis leur copine. Ce qu’on voit à la télé, ce n’est que du divertissement. On m’a pris pour faire la marâtre, je l’ai fait. Et je mérite un Oscar pour l’avoir fait, peut-être ! J’ai telle¬ment bien joué, que maintenant, j’attends qu’on me propose un rôle dans un feuilleton ou au cinéma. Notez-le, on ne sait jamais, hein ! Les futures belle-fille de Corinne peuvent donc se rassurer. Elles ne devraient pas connaître le même sort que la pauvre Julia qui s’est faite tacler à l’arrivée de la mère de Steven. Mais tout cela n’était qu’un simple « jeu » de la part de Corinne selon ses dires. Voilà de quoi rassurer Julia. Finalement, elle n’était pas autant détestée par son ex belle-mère que ce qu’elle ne pensait.