fbpx
Buzz
Partager sur

Les Anges 7: Corinne balance, « cette image de méchante, ils me l’ont donnée »

Les Anges 7: Corinne balance, « cette image de méchante, ils me l’ont donnée »
Partager
Partager sur Facebook

Interviewée par Purebreak, Corinne s’est défendue sur l’image de méchante qui lui avait été donnée par la production

Beaucoup ont été agacés par le comportement de Corinne dans Les Anges de la téléréalité 7. En effet, la maman de Steven, dès son arrivée, a été très froide et même hautaine envers Julia. Celle-ci était en couple avec le beau-gosse tatoué, mais l’arrivée de la mère de ce dernier a tout chamboulé. Corine n’a pas accepté le fait que son fils vive une histoire d’amour avec Julia. Corinne s’est faite critiquer sur les réseaux sociaux par rapport au comportement qu’elle avait eu avec Julia. Elle a tenu à s’expliquer dans une interview accordée au site Purebreak et préciser que l’image de « méchante » qu’elle avait dans le programme, lui avait été donnée.

Corinne, la fausse méchante ?

A en croire les déclarations de Corinne pour Purebreak, la maman de Steven est loin d’être méchante. En effet, elle a expliqué : Cette image de méchante, ils me l’ont donnée. Ca leur a fait plaisir, ils ont joué dessus. Il faut savoir que les producteurs en général veulent faire de l’audimat, je ne suis absolument pas comme ça dans la vie. Mais je pense que j’ai beaucoup d’avenir dans le cinéma, avis aux producteurs. Je sais faire ma J.R (personnage de Dallas ndlr). Je pense qu’ils peuvent m’embaucher toute de suite, car tout le monde crois que je suis super méchante. Ils me détestent tous.

Avant d’ajouter qu’elle n’avait vraiment rien contre Julia: Rien du tout, c’est tout simplement que j’arrive, on me projette dedans. Deux heures après, on me fait discuter avec mon fils et il m’a dit qu’il ne l’aimait pas. Je lui ai donc conseillé, par respect pour elle, de la laisser tomber. Mais je ne pouvais pas la juger, parce que je ne la connaissais pas. Finalement, il semblerait que tout est bien qui finit bien entre Julia et Corinne.