fbpx
Buzz
Partager sur

Las Vegas Academy: Ludivine avoue, « le côté téléréalité est peut-être ce que je redoutais le plus »

Ludivine

Ludivine a confié à Télé-Loisirs que ce qu’elle redoutait le plus dans Las Vegas Academy, était le côté téléréalité

C’est un programme d’un nouveau genre qui vient de débarquer sur W9 : Las Vegas Academy. Ce n’est ni une téléréalité, ni un télé-crochet, c’est une téléréalité musicale. Et c’est ce terme qui a convaincu les candidats de cette première édition. Tous sont passés par des télé-crochet et ne vous sont pas inconnus. Ludivine, qui a participé à The Voice 1 et 2, Cecilia qui a participé à The Voice 2, Medhi de la Nouvelle Star ou encore Houcine de la Star Academy 2. Si nous les retrouvons dans ce nouveau programme c’est parce qu’ensemble, ils ont un but commun : monter un show à l’américaine. Pour cela, W9 nous propose donc de suivre leur aventure au jour le jour, telle une téléréalité. Mais pour les candidats présents dans le programme, ce côté téléréalité a beaucoup inquiétait.

Ludivine, inquiète par le côté téléréalité

Ludivine ne va pas dire le contraire. La téléréalité a une mauvaise image et cela a bien pu la retenir de partir à Las Vegas. En effet, elle a expliqué au micro de Télé-Loisirs : On me propose de partir aux Etats-Unis, le pays où tout est possible, à Las Vegas qui est la ville du show et de l’entertainment, avec onze chanteurs musiciens, dans une superbe maison avec des instruments, des castings avec des producteurs, un spectacle à préparer pour Paris… Sur le papier, il n’y avait pas grand chose qui me gênait.

Avant d’ajouter : Le côté télé-réalité, c’est peut-être ce que je redoutais le plus mais je me suis dit que le jeu en valait la chandelle. Clairement on est sur un programme orienté exclusivement sur la musique, il n’y a pas d’autres projets professionnels comme cela peut être le cas dans les Anges ou autres. […] Je me suis dit “Je peux peut-être faire fi du côté télé-réalité pour tout ce que ça va m’apporter d’autre.