fbpx
Buzz
Partager sur

Koh-Lanta: Melissa explique, « j’ai voté pour Marc car il était le plus méritant »

Melissa

Melissa a expliqué au site Télé-Loisirs qu’elle avait voté pour Marc car il était le plus méritant selon elle

Certains pensaient que Marc n’allait pas remporter Koh-Lanta à cause de ses coups de Trafalgar envers certains candidats. Pourtant, c’est bien lui qui a remporté la victoire finale, haut la main. En effet, l’aventurier a récolté 9 voix contre 2 pour Chantal. Melissa fait parti des personnes ayant voté pour lui et a expliqué son choix dans une interview accordée au site Télé-Loisirs.

Melissa explique pourquoi elle a voté pour Marc

Dans l’entretien accordé au site Télé-Loisirs, Melissa a confié : Il a été le plus redoutable dans les épreuves, il a été le plus utile sur le camp, il allait pêcher, il nous expliquait beaucoup de choses. Il était le plus méritant. Et puis Chantal a très souvent critiqué les autres. Marc nous a parfois agacés, mais il disait les choses ouvertement. On a moins apprécié le comportement de Chantal.

Melissa a ensuite parlé de la terrible épreuve des poteaux : C’était terrible. Il y avait une tempête monstrueuse avant même le début de l’épreuve, on a dû attendre un moment en mer avant d’accoster. On était déjà trempés avant même de commencer l’épreuve. On a commencé en grelottant, il y avait beaucoup de vent, de pluie, l’eau balayait les poteaux. Ca m’a mis la rage, car les conditions ne me permettaient pas de donner tout ce que je voulais dans cette épreuve. C’est avec cette rage que j’ai réussi à tenir (rires).

Melissa fair-play avec Bruno

Durant l’épreuve d’orientation, Melissa a chercher son poignard sur la même zone que Bruno, elle est revenue sur ce moment : Si Bruno a pris ma découverte sereinement,c’est parce je suis arrivée sur sa zone mais sans empiéter sur ses plates-bandes. Je me suis dit : on va rester fair-play et tout refaire de zéro et je sais que c’est quelque chose qu’il a apprécié. Même moi après quand j’ai trouvé le poignard, j’étais un peu gênée, je ne me voyais pas hurler de joie alors qu’il était juste à côté. Je lui ai dit de façon simple (rires) : sur le coup il n’a pas compris, il a cru que je lui parlais de la balise et ensuite il m’a félicitée.