fbpx
Buzz
Partager sur

Koh-Lanta: Marc avoue, « j’étais en colère contre la production »

Marc Koh-Lanta

Marc a spoilé un épisode durant la diffusion de Koh-Lanta, il a expliqué son acte dans une interview pour Télé-Loisirs

Ceux qui suivent Koh-Lanta Johor doivent se rappeler que Marc avait spoilé un épisode durant la diffusion d’un des épisodes. Les images montées et coupées par la production l’avaient agacées, c’est pourquoi il a expliqué dans une interview accordée au site Télé-Loisirs, qu’il n’a pas pensé à Jeff, aux autres candidats, ou encore aux fans de Koh-Lanta quand il a fait ses révélations. Il regrette le fait que l’on ne le voit pas remettre le totem à son frère, atteint d’un cancer. C’est pourquoi il a décidé de révéler ce qu’il s’était réellement passé.

Marc explique son choix

Marc a subi de nombreuses critiques en révélant ce qui se passé dans l’épisode. Il a expliqué son geste dans une interview accordée au site Télé-Loisirs : En faisant mes révélations, je n’ai pas pensé à Jeff, ni aux autres candidats, ni aux fans de Koh-Lanta. J’étais dans une telle colère contre la production ! Je reprécise bien que la production n’a pas de compte à rendre sur les images et les montages bien entendu. En revanche, 24 heures avant la diffusion, on nous certifie au téléphone qu’au montage on voit que j’offre le totem à mon frère Xavier atteint d’un cancer, je lui avais promis, il était heureux de faire partie de Koh-Lanta. Nous étions réunis en famille pour ce partage et communier avec mon frère décédé en février. Là on me voit prendre le totem, et au revoir.

Avant d’ajouter : Alors non à ce moment je ne pense pas aux autres, je pense qu’on s’est moqué de ma famille, je réagis. Je suis désolé d’avoir spoilé le public même si j’ai fait en sorte que chacun ait la liberté de lire ou pas, mais je sais que la curiosité est un vilain défaut. Je n’ai reçu aucune menace de Denis [Brogniart, ndrl] ou autre. Il m’a parlé d’un cafouillage dans la communication. On s’est expliqué, j’ai accepté de ne pas aller plus loin, il m’a invité à déjeuner à son retour.