fbpx
Buzz
Partager sur

Washington: des serveuses topless doublent les recettes d’un restaurant

Washington des serveuses topless doublent les recettes d'un restaurant

Dans une petite ville à Washington, la surenchère concurrentielle entre les cafés a mené certains d'entre eux à miser sur des serveurs et serveuses topless.

Que diriez vous si on venait vous servir votre café à moitié nu? Bizarre, mais cela se fait a Spokane, ville de l’état de l’état de Washington où se trouve des cafés qui ont pris une habitude un peu légère.

Des habitants partiellement dérangés par ces serveuses

Dans cette ville, les serveuses viennent désormais vous servir topless, avec juste trois petits autocollants sur les tétons.
Mike Fagan, un politicien de la ville de Spokane explique pourtant « Ce qu’on peut dire sur la ville de Spokane, c’est que nous sommes un petit peu conservateurs. »
Mais cela n’a pas stoppé certains cafés d’utiliser la méthode des serveuses topless pour avoir des recettes meilleures, et selon la gérante d’un des cafés, ces dernières auraient même doublées, alors ils n’ont pas de raison d’arrêter.
Ces serveuses topless accompagnées de leurs serveurs, topless également, préoccupent certains consommateurs, depuis qu’elle a été relayée par Zagat (vidéo ci-jointe). Ils pensent que cela peut nuire à la réputation du la ville et que cela perturbe l’attention qui n’est plus portée sur la qualité du café.

Des serveurs et serveuses topless, une méthode qui fait vendre

Sur cette vidéo, on peut découvre des serveuses en maillot de bain et topless avec juste des caches tétons. L’une est en string, on voit toutes ses fesses, tandis que les hommes sont torse nu.
Mike Fagan explique: «Il y a beaucoup de business dans ce coin, ils se font concurrence, et ils se demandent comment attirer le plus de clients possible par rapport aux autres.
Malheureusement, compte tenu de leurs esprits à Spokane, la meilleure façon d’attirer les clients est de leur vendre du sexe…»

Banana Hammock, gérante du bar, se défend pourtant en expliquant que peut importe si on est beau ou pas, on peut travailler chez elle, et que cela ne détermine pas si les clients vont revenir ou pas. Ils reviennent si le café est bon, selon elle.
Cela pose quand même un problème d’éthique, soulevé par de nombreux médias comme Maxim ou encore Thrillist. Est-ce bien légal? Suite à la polémique que cela a crée, il est possible qu’on l’on demande rapidement à ces demoiselles et messieurs topless de se rhabiller.