Buzz
Partager sur

USA: une mère envoie par colis ses déchets à son fils étudiant

USA: une mère envoie par colis ses déchets à son fils étudiant
Partager
Partager sur Facebook

Cet étudiant a eu une bien mauvaise surprise : il croyait recevoir un cadeau de sa mère, mais il s'agissait en fait des déchets qu'il n'avait pas jetés.

Ce 30 janvier, Connor Cox, jeune étudiant américain, a eu la surprise de recevoir un colis de sa mère après son retour de vacances. Il pensait recevoir un cadeau, mais ce dernier contenait des déchets…

Il pense recevoir un cadeau… hé non, ce sont ses déchets

Majeur, et alors ? Pas de cadeau de la part de cette mère pour son fils. Etudiant, il est rentré dans la maison familiale pour les vacances. Il a bien profité de l’hospitalité de ses parents. Peut-être même un peu trop ! Sa mère avait tout rangé dans la maison avant son arrivée. A la fin de son séjour, il n’a pas pensé à nettoyer derrière lui. Il pensait sûrement que maman le ferait. De retour dans son appartement, il ne pensait donc plus du tout aux déchets qu’il a laissés. Mais pour sa génitrice, il n’était pas question de faire impasse sur cette impolitesse. C’est lui qui dérange, c’est lui qui nettoie. Elle a donc eu l’idée originale de lui envoyer ses ordures par colis.
«J’ai cru que ma mère m’envoyait un paquet surprise. A la place elle m’a envoyé un carton d’ordures que j’étais censé jeter.», a t-il tweeté, hébété, avec une photo du paquet. Sur le cliché de Connor Cox, le colis montre une canette vide, un post-it et un tas d’emballages en plastique.

La réaction de cette maman, une grande inspiration

Plus d’une maman fut admirative devant cette ingéniosité. Sur Twitter, une flopée de mères ont ainsi salué l’idée de cette dernière. Le phénomène a pris une grande ampleur depuis le 30 janvier dernier. Buzzfeed a donc décidé de contacter cette dernière, pour récolter son témoignage. «Sa chambre devrait être laissée dans l’état dans lequel il y rentre pour les vacances. Je l’avais nettoyée juste avant !», a t-elle expliqué. Normal, non ?