fbpx
Buzz
Partager sur

Une femme menacée de devoir quitter l’avion à cause de son crop top!

Une femme menacée de devoir quitter l'avion à cause de son crop top!
Partager
Partager sur Facebook

Emily O'connor a vécu un moment particulierement désagréable en voyageant avec Thomas Cook, à cause d'une histoire de Crop Top !

En effet cette jeune femme a vécu l’humiliation en étant menacé de sortir de l’avion car sa tenue n’était soit disant pas adapté selon les membres de l’équipage. Donc Emily O’Connor portait un crop top identifié comme un soutien-gorge par l’équipe. D’ailleurs elle a tenu a faire du bruit autour de cette affaire à la télévision !

Emily O’Connor : Une tenue comme les autres !

Donc cette jeune femme de 21 ans originaire de Birmingham, portait une tenue jugée peu décente le jour de son voyage. Elle a d’ailleurs fait la une des journaux après avoir révélé au monde entier ce qu’il c’était passé. On lui a demandé de « se couvrir ou de partir ».

Alors qu’elle partait pour Tenerife une ville plutôt chaude ou le port d’un crop top ne pose pas de problème. Il s’agissait d’un vol Thomas Cook , et les employés de la compagnie se sont depuis excusés pour la l’incident. Toutefois le mal a déjà été fait !

Donc suite à cela elle a décidé de participer à l’émission This Morning pour défendre sa cause. Ainsi, son haut noir a été jugé comme étant un soutien-gorge et non pas un vêtement.

Un incident qui aurait pu être évité !

Et il faut savoir que ce haut noir que portait Emily comme tenue est vendu comme « crop top » chez Zara.

« Je ne portais pas de veste parce que j’avais chaud. La première dame [dans l’avion] a dit que je devais me couvrir, que j’étais vêtue de manière inappropriée. J’ai dit ‘je serais heureuse de le faire, mais pourriez-vous me montrer où cela est stipulé dans votre politique », a-t-elle expliqué.

Puis ensuite, le ton est monté, et la passagère a demandé aux autres passagers un avis sur sa tenue. Et apparemment personne n’en était outré ! Tandis que les membres de l’équipage n’ont pas changé d’avis !

« Je tremblais physiquement et ils pouvaient le voir, mais ils ont continué à me sexualiser et à me ridiculiser. C’était la pire expérience de ma vie. », a-t-elle poursuivit.

Au final la jeune fille a dû mettre son gilet sur ses épaules, sans oublier de faire un post pour affirmer que 85% des 47 000 personnes en question semblait d’accord sur le fait que la compagnie ait abusé !

Le porte-parole de Thomas Cook a présenté ses excuses, mais le mal est déjà fait !