fbpx
Buzz
Partager sur

Quatre amis se font faire un tatouage des deux étoiles des Bleus sur les fesses !

Partager
Partager sur Facebook

Pour immortaliser la victoire des Bleus en Coupe du Monde 2018, quatre Bretons se sont fait tatouer l'emblème des Bleus avec les deux étoiles sur la fesse droite.

Pour immortaliser la victoire des Bleus en Coupe du Monde 2018, quatre Bretons se sont fait tatouer l’emblème des Bleus avec les deux étoiles sur la fesse droite.

Quatre amis se sont fait faire un tatouage des deux étoiles des Bleus sur la fesse droite !

Gravé dans la peau… des fesses ! Après la victoire des Bleus en Coupe du monde 2018 en Russie, de nombreux supporters ont fêté l’évènement dans la folie. Mais certains sont allés encore plus loin. N’hésitant pas à immortaliser ce moment de n’importe quelle façon.

Ainsi, comme le révèle Le Télégramme, quatre amis bretons ont fait un pari fou : En cas de victoire des Bleus, ils devaient se faire tatouer les deux étoiles des champions du monde … sur la fesse droite !

« Si on est champions, on se fait tatouer les deux étoiles », s’étaient juré Cédric, Kévin, Bryan et Erwan, après la qualification en demi-finale. « C’est vraiment un tatouage pour nous. On ne veut pas qu’il soit vu, on souhaite que ça reste discret ».

Mais l’un des amis n’était pas du même avis ! Ainsi, il a transmis la photo au magazine So Foot. Qui bien entendu l’a partagé sur sa page Facebook !

Coupe du Monde: Un couple est oublié en haut d’une grande roue après la victoire des Bleus !

Un couple prenait du bon temps dans le Calvados et décidait de faire un tour de grande roue. Pourtant, ils n’imaginaient pas que l’euphorie de la Coupe du Monde les laisserait coincés tout en haut…

Alors que les deux tourtereaux s’offraient un tour de grande roue à Ouistreham, tranquillement installés, ils se retrouvent coincés. En effet, le propriétaire du manège ferme alors la boutique et les laisse tout en haut de la grande roue. Même si le couple criait pour alerter le responsable, personne ne semblait réagir.

Ils ont décidé d’appeler les pompiers qui, eux, sont arrivés seulement une heure plus tard.