fbpx
Buzz
Partager sur

Tabac: le prix du paquet augmente une nouvelle fois !

le prix du paquet augmente une nouvelle fois grande

Certaines marques de cigarettes auraient annoncé ce lundi, que d'ici peu, le prix du paquet allait encore augmenter de deux euros....

Ce lundi 22 octobre 2018, certaines marques de cigarettes ont annoncé une nouvelle augmentation du prix du paquet de cigarette. Dorénavant, le prix du paquet sera porté à 8 euros. Cette augmentation s’inscrit dans une politique générale de hausses destinées à porter le prix moyen du paquet à 10 euros d’ici à novembre 2020.

Le prix des cigarettes augmente !

Il s’agit là d’une très mauvaise nouvelle pour les fumeurs. Car si vous consommez régulièrement des cigarettes, le paquet va augmenter. Mais cette augmentation ne concerne toutefois pas toutes les marques de cigarettes. Si Marlboro, Camel ou encore Philip Morris ne sont pas impactées, il n’en va pas de même pour les marques comme Lucky Strike, Winston, Rothmans London ou encore Benson & Hedges. Ces marque là, augmentent d’une dizaine de centimes selon un décret publié le 30 septembre dernier.

A la suite de cette augmentation, le prix moyen du paquet de 20 cigarettes se situera désormais autour de 7,90 euros le paquet. Si vous êtes un adepte du tabac à rouler, il faudra débourser environ une dizaine d’euros. Les prix se situant entre 9,60 euros et 11,10 euros.

La sixième hausse de prix depuis l’élection de Macron

Il s’agit de la sixième augmentation du prix du tabac depuis l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la république en mai 2017. Et pour cause, le gouvernement souhaite lutter contre la consommation de tabac et les risques que ce dernier engendre pour la santé. Aussi, chaque année, le tabac tue 75 000 personnes en France.

Ainsi, l’état a ordonné quatre hausses des prix. Les hausses de 40 à 50 centimes d’euros sont déjà prévues entre avril 2019 et novembre 2020. L’objectif ? faire en sorte que le prix moyen du paquet de cigarettes à 10 euros. Un prix qui selon l’état, pourrait dissuader les gros consommateurs de tabac. Un prix qui serait donc susceptible d’augmenter encore, si les français ne réduisent pas leurs consommation de cigarettes.