fbpx
Buzz
Partager sur

Retour vers le futur: la voiture volante sera commercialisée en 2025 !

Retour vers le futur: la voiture volante sera commercialisée en 2025 !

Une voiture volante qu'on croirait venu tout droit de Retour vers le futur pourrait être commercialisé d'ici 2025

Qui n’a jamais rêvé de voyager à bord de la DeLorean aux cotées de Marty McFly? Et bien il se pourrait que vos rêves deviennent réalité. Vous ne pourrez pas voyager dans le temps, mais par contre vous pourrez voler. Une société américaine travaille actuellement sur un projet de voiture volante. Cette petite merveille devrait être mise en vente d’ici 2025.

La voiture volante, le projet fou de la société Terrafugia

La voiture volante est le projet très ambitieux de la société Terrafugia. Cette entreprise a été fondé en 2006 par des anciens étudiants du MIT. Les membres de Terrafugia ont commencé par développer un modèle de voiture avion, mais ils ont vite abandonné cette idée pour se concentrer sur une voiture hélicoptère. Pourquoi ? Tout simplement pour palier aux problèmes liés au décollage et à l’atterrissage.

Ce modèle de véhicule a été baptisé TF-X, et il possède des hélices dans ses ailes déployables pour permettre un décollage à la verticale. De plus, une grande hélice située à l’arrière permet la propulsion horizontale une fois le véhicule dans les airs. Ce modèle de voiture a été conçu pour être utilisé par tout le monde, ou plutôt les détenteurs du permis B. L’entreprise américaine a prévu de commercialiser sa voiture hélicoptère d’ici 2025.

La voiture hélicoptère possède une puissance d’un mégawatt

La TF-X serait dotée d’une puissance d’un mégawatt, ce qui équivaut à environ 1 360 chevaux. Cette puissance sera générée par deux moteurs électriques pour les hélices et un bloc moteur de 300 chevaux. La voiture pourra accueillir 4 personnes. Selon le constructeur, il ne faudrait pas plus de 5 heures pour dompter le véhicule. La Terrafugia TF-X pourrait se déplacer à 320 km/h dans les airs et elle pourra passer en mode pilotage automatique. Pour garantir une sécurité optimale, la voiture ne pourra décoller que si le plan de vol préétabli est en phase avec son autonomie qui est de 500 miles, soit 800 kilomètres. Mais pour le moment, il va falloir encore patienter 9 ans.