fbpx
Buzz
Partager sur

Rester ami avec son ex: est-ce vraiment une bonne idée ?

est-ce vraiment une bonne idée grande

Rester ami(e) après la rupture avec un homme ou une femme que l'on a aimé, est-ce réellement une bonne idée ? Voici la réponse.

Comme pour beaucoup de sujets, le monde se sépare en deux. Le lait avant ou après les céréales ? La douche le matin ou le soir ? Rester ami avec son ex, est-ce une bonne idée oui ou non ? Voici la question à laquelle MCE tente de répondre aujourd’hui.

Rester ami(e) après la rupture avec un homme ou une femme que l’on a aimé, c’est bien. Mais à condition d’avoir mis les choses au clair avec nous-même. Et aussi avec notre ex. Bien évidement, il ne faut pas rester ami(e) avec notre ex afin d’essayer de le/la récupérer. Ou encore parce qu’on a peur d’être seul(e). Alors rester ami(e) avec son ex, oui, mais à quelles conditions ?

Pourquoi nous éprouvons le besoin de rester ami(e) avec notre ex ?

Selon les psychanalystes, les relations amoureuses d’aujourd’hui n’ont plus du tout la même symbolique, ni la même intensité qu’il y a 10 ans. Avec l’arrivée d’internet et des réseaux sociaux, les liens se font et se défont avec une facilité déconcertante. Ajouté à ça la naissance des amours virtuels, cela créer des générations d’amis. Ces amis, parfois, font l’amour, puis arrêtent, puis recommencent. Sans que cela ne les affecte réellement. Il s’agit là d’un véritable phénomène de société.

On parle alors « d’homéopathie émotionnelle » pour qualifier ces relations.
La facilité technique avec laquelle on fait des rencontres est inversement proportionnelle à la difficulté de se lier profondément, et de manière pérenne : l’ex est donc un repère affectif sécurisant, une « relation doudou » transitionnelle, voire un conseiller précieux.
La facilité avec laquelle nous faisons des rencontres se trouve égale à la difficulté que nous avons à nous lier réellement à quelqu’un.

En fait, le fait de vouloir rester ami(e) avec son ex démontre le besoin de conserver un pilier, quelque chose de sûr. En effet, l’ex ne nous juge pas et pour les relations plus profondes, l’ex nous connait très bien. Il reste présent mais n’est pas omniprésent. Et si il n’y a plus aucun sentiment des deux côtés, alors pourquoi s’en priver ?

Attention à ne pas rester amis pour de mauvaises raisons !

Évidement, tout dépend de la manière dont les choses se sont arrêtées. Si vous avez rompu d’un commun accord et qu’il n’y a plus aucun sentiment entre vous, alors le fait de rester en contact n’affectera aucun ds deux. Mais si vous avez encore des sentiments pour l’autre, qui ne veut plus de vous en temps que petit(e) ami(e), cela risque de compliquer les choses… En effet, garder ce lien avec son ex peut cultiver un espoir de reconquête. Ou encore combler votre peur de la solitude.

Souvent d’ailleurs, on garde contact avec nos exs par peur de la solitude, de l’inconnu. Il s’agit là d’une erreur. Car pour avancer, aussi bien personnellement que dans nos prochaine relations amoureuses, il faut couper court. Un acte compliqué, qui écorche souvent l’égo ainsi que la confiance en soi. Mais rompre avec quelqu’un peut s’apparenter à un deuil. Aussi, pour qu’il soit efficace, nous devons passer par la douleur. Et rester en bon terme avec votre ex pour éviter de souffrir ne fera que remuer le couteau dans une plaie qui ne cicatrisera pas.
Conclusion: si vous aimez encore votre ex, coupez les ponts.