Buzz
Partager sur

Le pull le plus moche du monde est une peau de renarde sur tricot !

Le pull le plus moche du monde est une peau de renarde sur tricot !
Partage
Partager sur Facebook

Le championnat du monde du "pull moche" a couronné ce week-end l'excentricité à Albi, pour sa deuxième édition. Plus de 300 pulls étaient en compétition.

Le championnat du monde du « pull moche » a couronné ce week-end l’excentricité à Albi, pour sa deuxième édition. Près de 300 participants de tous âges, venus de toute la France, se sont prêtés au jeu. MCE vous dit tous sur ce drôle de championnat.

Un championnat de « Pull Moche »

Même si la beauté est quelques chose de subjectif, vous serez quand même d’accord avec les résultat du concours de « pull Moche ». Au programme, pull pour cinq personnes à deux manches, aussi peau de renarde sur pull tricoté il y a plus de 30 ans. Bref, le championnat du monde du « pull moche » a couronné ce week-end l’excentricité à Albi, pour sa deuxième édition.

Le jury a consacré, dans la catégorie Groupe, les ZZZigautos venus en voisins de Gaillac. Cinq amis se définissant comme « une bande de copains à gags, et aussi toujours à la recherche d’originalités ». Ils ont obtenu le titre, grâce à leur pull pour cinq personnes avec seulement deux manches.

« Je suis ravi, on est tous ravis »

la catégorie adulte solo, Pascal Marty, un Aveyronnais venu de Millau, est champion du monde avec un pull associant une peau de renarde, capturée en 1946 par son grand-père. Et un tricot de sa grand-mère remontant à 1982. « Voilà, ça y est, c’est fait, on l’espérait tous, les copains étaient là, on y croyait », a réagi le champion du monde. « Mais il y avait aussi de la concurrence. Donc il fallait se lever le matin, pour tricoter, coudre, et compagnie, et ça a payé », a-t-il raconté.

« Je suis ravi, on est tous ravis », a-t-il déclaré avant d’analyser: « Ce qui a fait la différence, je pense, c’est l’amalgame de matières peut-être un peu, mais j’aime à croire qu’il était moche ce pull et qu’il était presque…dégueulasse… Le jury l’a pris comme ça ».