fbpx
Buzz
Partager sur

La Poste: un facteur jette 40kg de courriers pour finir sa journée plus tôt !

La poste: un facteur jette 40kg de courriers pour finir sa journée plus tôt !

Le jeune facteur devait être très impatient de finir, pour oser se débarrasser du courrier de toute sa ville ! Le pire, c'est qu'il la fait plusieurs fois.

Bâcler le travail quand l’heure de finir arrive, ça nous est tous déjà arrivés. Mais tout de même, il y a du respect à avoir vis-à-vis d’autrui, non?
Cela n’a en effet pas dérangé un jeune facteur intérimaire de balancer toutes les lettres et colis qu’il devait poster pour finir plus tôt. Adieu cartes postales, les chaussures qu’on devait à tout pris avoir avant vendredi, déclarations à l’eau de rose ou correspondances avec notre ami allemand: le tout a été sans scrupules déversé dans un terrain vague comme des ordures.

Voir aussi >>>> Arnaque facteur: c’est la nouvelle escroquerie par téléphone qui énerve la Poste

La découverte de la supercherie

Le fameux facteur a failli s’en tirer sans soucis. Pour qu’on découvre ce qu’il faisait, il a fallu que quelqu’un enquête.
Pas de chance pour lui, c’était son dernier jour: si l’investigation avait eu lieu deux jours plus tard, personne n’aurait jamais su qui faisait quoi de ses petits mots.
Depuis une semaine, les habitants de Bourg-les-Valence dans la Drôme étaient fâchés de la disparition de leur courriers.
Ce jour là, l’un d’entre eux a décidé de suivre la course du facteur. Et, surprise… un peu après le début de sa tournée, il le voit balancer un gros colis en bas d’une rue.
Intrigué, il se rend sur le lieu en question et découvre un grand terrain vague où se trouve un gros tas de colis, lettres et autres courriers !
Il y en avait plus de 40 kilos.
Quelle excuse allait bien pouvoir trouver le facteur pour expliquer cela?

Voir aussi >>>> Morning News : un réseau de passeurs de migrants démantelé à Calais, La Poste expérimente la livraison sans facteurs par drone, et Michel Platini aussi corrompu ?

Il voulait finir plus tôt !

Le jeune intérimaire de 20 ans a expliqué à la police qu’il en avait assez de finir a 17h. Placé en garde à vue, il a tout de suite reconnu les faits et expliqué qu’il de débarrassait du courrier depuis une semaine pour finir son travail plus tôt.
Les faits ont eu lieu le 19 décembre mais la police a mis du temps à le retrouver, et il n’a été interrogé que cette semaine au commissariat de Valence.
Il sera jugé le 9 mai prochain et devra répondre à la plainte déposée par La Poste

Sources: France Bleu, 20 minutes