fbpx
Buzz
Partager sur

Poker: un père parie sa fille et perd la partie, elle finit par se faire kidnapper !

Poker: un père parie sa fille et perd la partie, elle finit par se faire kidnapper !

Quelle n'a pas du être la surprise de Katya, quand elle a appris qu'elle se faisait enlever car son père l'avait mise en jeu et perdue au poker...

Oui, il y a bien un homme qui a osé ! L’addiction au jeu peut mener très loin.
Ce père de famille l’a appris à ses dépens. Le Siberian Times est le relayeur de cette information.

Voir aussi >>>> Touche pas à mon poste : Cyril Hanouna se lance dans… le poker !

Une offre intolérable

Les faits ont eu lieu en Sibérie, près des frontières mongoles et chinoises.
Un père jouait au poker, mais il n’avait plus d’argent à miser. Alors, coup de folie ou ivresse absolue, il a décidé de miser… sa propre fille ! L’homme ne devait sûrement pas penser que ses adversaires le prendraient au sérieux. (ou alors, si, mais dans ce cas c’est plus inquiétant.)
Dans tous les cas, les faits sont les mêmes: l’homme à lamentablement échoué, et les gagnants ont voulu leur prix.
Ce dernier, ils sont allés le chercher eux-mêmes, à la sortie des cours.

Voir aussi >>>> Poker: il plaque tout pour réaliser son rêve

Après la partie, l’enlèvement

La jeune fille a été enlevée peu après sur le chemin de l’école par les gagnants de la partie de poker.
Elle a disparu pendant 48 heures. Un de ses camarades assure l’avoir vu montrer dans une voiture rouge. Le père, prévenu de l’enlèvement, n’y a au début pas cru! Un scénario à la Taken, sauf que le père ne joue pas le même rôle. Il est plus qu’impliqué dans la responsabilité de sa disparition. La mère de l’enfant dément elle que son ex-époux aie pu miser leur fille au poker, mais c’est ce que l’homme l’ayant enlevée a prétendu, qu’il l’avait « gagnée ».

Voir aussi >>>> Players : Justin Timberlake et Ben Affleck dans un thriller autour du poker en ligne (bande-annonce)

Que s’est-il passé?

Katya, la fille du joueur de poker, a rejoint son domicile. Plusieurs pistes sont étudiées: prostitution, trafic d’organes… cependant, les analyses révèlent qu’elle n’a subi ni agression ni prise de drogue.
Le père tout comme le ravisseur ont déjà été entendus par les autorités locales.

sources: europe1.fr, the Siberian Times