fbpx
Buzz
Partager sur

Un phoque échappe de justesse à l’attaque d’orques affamés !

Un phoque échappe de justesse à l’attaque d'orques affamés !
Partager
Partager sur Facebook

En voilà un qui a vraiment eu de la chance. Un phoque a échappé de peu à la mort. En effet, quatre orques ont attaqué l’animal qui s’en est sorti indemne.

En Antarctique, un banc d’orques s’est attaqué à un phoque. Une scène filmée par National Geographic assez étonnante. En effet, on peut clairement voir que l’animal tient à sa vie. Après plusieurs minutes d’acharnement, le phoque a fini par s’en sortir sans une égratignure. Plus de peur que de mal.

Un phoque échappe de peu à la mort

La séquence a été filmée dans le chenal Grandidier en Antarctique. Un phoque crabier a échappé de peu à la mort. Quatre orques se sont alliés pour tuer l’animal. Dans cette vidéo prise depuis le navire d’expédition Lindblad par National Geographic on y voit clairement qu’un groupe d’orques tente de faire tomber leur proie de la glace. Et leur synchronisation est impressionnante. En effet, les animaux marins se sont déplacés à l’unisson pour créer une vague et faire tomber le phoque.

Mais l’animal résiste et ne tombe pas à l’eau. Les prédateurs ne s’arrêtent pas là et tentent de briser la glace avec leur force. Alors que la glace s’est finalement brisée en plusieurs morceaux, le phoque s’est finalement rendue sur un autre bout de glace avant de leur échapper pour de bon. Heureusement, l’animal s’en sortira s’en aucune égratignure !

Des techniques de chasse qui portent leur fruit

En général les orques attaquent toujours de façon différente. Selon une étude néo-zélandaise publiée dans le journal Marine Mammal Science, la plupart de leurs attaques se font en groupe. La principale stratégie est de faire tomber leur proie d’un bloc de glace afin qu’il tombe dans l’eau. Une fois dans leur état naturel, l’animal ne peut plus s’en sortir et se fera avaler par les orques.

En Argentine, les groupes de prédateurs foncent sur des colonies de phoques qui sont paisiblement allongés sur des plages d’après Le Figaro. Ils s’en prennent même à des baleines adultes !

Source : linfo.re, National Geographic