fbpx
Buzz
Partager sur

Pékin: une femme boit une bouteille de cognac cul-sec face au service de sécurité de l’aéroport

femme boit cul-sec une bouteille de Vodka

Une jeune femme qui n’avait pas le droit de voyager avec une bouteille de cognac l’a bu d’un trait devant la porte d’embarquement.

Avec la sécurité dans les aéroports, il ne faut pas rigoler… Et encore moins la provoquer. Une voyageuse chinoise en a fait les frais à l’aéroport de Pékin. Cette passagère chinoise a bu une bouteille entière d’un cognac de renommée mondiale devant la sécurité. Elle a bien sûr été interdite de vol selon un journal local de la région de Pékin. La jeune femme surnommée Zhao, a été trouvée entrain de rouler sur le sol à la porte d’embarquement à l’aéroport Capital International Airport de Pékin. Tapant des pieds et criant, elle a avoué les faits face au chef de la police qui a assisté à la scène.

Elle a finit complètement bourrée

« Elle était si bourrée… Elle ne pouvait même plus se lever sur ses jambes. On l’a emmené dans une pièce à l’écart et on l’a installé sur une chaise roulante pour qu’elle se calme », a expliqué le chef de la police dans le journal Beijing Times. Le capitaine de la compagnie Wenzhou-bound flight a refusé d’emmener Zhao dans son avion vendredi 21 août dernier. Elle a donc voyagé seule. Il considérait que les conditions de sécurité à bords n’était pas respectées avec une telle passagère.

Elle a remercié les policiers à sa sortie

Accordant une interview au journal, Zhao annonce avoir été stoppée par la sécurité de l’aéroport après avoir rapporté une bouteille d’un fameux cognac Rémy Matin XO Excellence dans son bagage à main. En chine, le port d’alcool dans les valises à main est interdit au dessus de 100 millilitres. La bouteille faisant 700 millilitres, la jeune femme ne pouvait donc pas prendre sa bouteille de luxe à plus de 190 euros avec elle. Âgée d’environ 40 ans, elle avait acheté la bouteille dans le duty free de l’aéroport. Sortie sans problème, la jeune femme a même remercié les policiers d’avoir pris soin d’elle.