fbpx
Buzz
Partager sur

Insolite: Elle s’offre une pédicure et manque de perdre l’usage de sa jambe !

Insolite: Elle s'offre une pédicure et manque de perdre l'usage de sa jambe !
Partager
Partager sur Facebook

Une Américaine de 35 ans a failli perdre l'usage d'une de ses jambes en faisant une pédicure… Une bactérie est responsable

Vacance oblige, Tracy Lynn Martinez s’est offerte une simple pédicure le 22 juin dernier. Cette Américaine de 35 ans a vécu un réel enfer après une séance chez l’esthéticienne. En effet, sa jambe a été gravement touchée par une bactérie.

Une pédicure a l’origine

Tracy Lynn Martinez ne s’attendait pas à ça. En effet, elle détaille sa sordide histoire via son compte Facebook. Alors que l’été approchait, cette Américaine a décidé qu’il était temps pour elle de s’offrir une bonne pédicure.

Cependant, l’histoire a viré au cauchemar. Dans son post, elle explique qu’elle s’est rendue dans un salon de beauté en Caroline du Nord. Au lendemain de sa pédicure, elle est prise de nausées et vomissements à répétition. Mais le pire reste à venir. Ainsi, sa jambe droite a commencé à gonfler seulement deux jours après son rendez-vous.

Insolite: Elle s'offre une pédicure et manque de perdre l'usage de sa jambe !

Insolite: Elle s’offre une pédicure et manque de perdre l’usage de sa jambe !

Tracy Lynn Martinez ne pouvait plus se lever et a dû être transportée à l’hôpital en urgence. Le diagnostic est vite fixé et elle souffre d’une cellulite infectieuse à cause d’une bactérie.

La bactérie logeait dans une râpe

La bactérie s’appelle streptocoque et logeait dans une râpe anti-callosités. Cependant, ces fameuses râpes sont interdites en Caroline du Nord et l’esthéticienne n’aurait pas dû en faire usage lors de sa pédicure. Car aucun traitement n’est assez fort pour désinfecter correctement cet outil.

Cette infection peut donner lieu à une amputation voire la mort si elle n’est pas bien soignée. Malgré cette aventure, Tracy Lynn Martinez va bien après deux semaines passées à l’hôpital. Deux semaines qui ont dû lui couter cher, sachant le système de santé plus que bancal des États-Unis. Tout cela pour une simple pédicure.

Néanmoins, elle doit porter des bas de contention ainsi que prendre un traitement jusqu’à la fin de sa vie. Certains internautes, inquiets de sa santé lui ont également fait livrer des fleurs et prennent régulièrement de ses nouvelles. Effectivement, il y a trois semaines elle répondait à un commentaire en disant : « Salut à tous, je me sens mieux. Mais ma jambe est toujours en feu même si ça commence à aller mieux » Courage à elle ! Et renseignez-vous bien avant votre prochaine pédicure !

Crédits photos : Tracy Lynn Martinez