fbpx
Buzz
Partager sur

Paris Souterrain, visite clandestine: les galeries inondées des catacombes de Paris !

Les catacombes de Paris renferment de nombreuses galeries inondées, découvrez cette visite surprenante et clandestine au sec devant votre écran !

Parcourir les catacombes interdites de la capitale n’est pas toujours chose aisée, surtout lorsque l’eau vient recouvrir par endroits le sol de certaines galeries et ainsi compliquer la progression dans ce dédale sous Paris (il n’est pas rare de se retrouver avec de l’eau jusqu’à la taille!). Pour pallier cet obstacle, les cataphiles se munissent la plupart du temps de bottes ou de cuissardes pour effectuer leurs descentes dans ces souterrains clandestins.

Catacombes de Paris: Une piscine souterraine

A près de 30 mètres sous Paris, vous aurez peut-être l’occasion de croiser certains cataphiles téméraires qui entreprennent quelques longueurs de brasse dans « la piscine », une galerie entièrement inondée et suffisamment profonde pour s’adonner à l’expérience d’une baignade insolite dans une eau à 13°C !

piscine catacombes paris
piscine catacombes paris

Catacombes de Paris: L’eau de la nappe phréatique

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’eau présente dans le réseau des catacombes est particulièrement pure et potentiellement potable car il s’agit en réalité de l’eau de la nappe phréatique. Outre cette dernière, l’eau de pluie vient s’y ajouter après de longs mois de filtration sous la Ville Lumière. Il n’est donc en aucun cas question de l’eau des égouts qui, pour sa part, se trouve à un autre « étage » du sous-sol parisien, sans contact avec celle des catacombes. On peut alors se baigner sans aucun risque sanitaire.

Les tréfonds de Paris disposent également de puits de 6 à 7 mètres de profondeur avec une eau parfaitement cristalline !

nappe phréatique catacombes paris
nappe phréatique catacombes paris

Catacombes de Paris: Un taux d’humidité très élevé sous les espaces verts

Les galeries présentant le taux d’humidité le plus élevé se situent généralement sous les parcs de la ville car l’eau de pluie n’est pas piégée par les égouts et vient ainsi rejoindre l’eau de la nappe phréatique après une longue filtration. Un goutte-à-goutte quasi permanent et chargé en calcaire vient ainsi former de remarquables concrétions.

Retrouvez le documentaire complet de Paris Souterrain, visite clandestine des catacombes de Paris.