fbpx
Buzz
Partager sur

Paris: Les démineurs font exploser sa Porsche garée sur une place de taxi

Paris: Les démineurs font exploser sa Porsche garée sur une place de taxi
Partager sur Facebook

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, un jeune homme a mal garé sa Porsche et l'a laissée en warnings. Le lendemain, des démineurs l'ont fait exploser.

Alors que la France est encore en état d’urgence, il peut coûter cher de laisser sa voiture n’importe où. Olivier, 25 ans, ne peut que trop bien en témoigner, suite à cette mésaventure qu’a vécu sa Porsche cette semaine…

Une virée nocturne qui tourne au vinaigre

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, Olivier allait en soirée, et a décidé de s’y rendre avec sa Porsche Carrera S, presque neuve. Et toujours compliqué, de trouver une place à Paris ! Le jeune homme a tourné un bon moment sans en trouver. Il a donc décidé de laisser son précieux bolide sur une place réservée aux taxis, à proximité du carrefour de l’Odéon. Il s’est ensuite rendu à pied en boîte de nuit boulevard Saint-Germain. Mais au petit matin, il ne se sent pas vraiment en état de conduire, et décide de rentrer chez lui avec un VTC pour ne pas prendre de risques. Il laisse donc sa Porsche warnings allumés sur la place de taxi. Et était loin d’imaginer que cela lui coûterait si cher.

Le coffre de sa Porsche explosé, le jeune homme est dans l’incompréhension

Un comportement que la police aurait trouvé suspect. Plus tard dans la journée, vers midi, une équipe de démineurs fait exploser le coffre de la voiture. Sa valeur avoisinait les 150 000€. Le jeune homme avoue :« Je n’aurais pas dû garer la voiture à cet emplacement. » avant de continuer, déconcerté par le comportement de la police: « Mais enfin, avant de procéder aux opérations de déminage, les policiers ont mené l’enquête, et m’ont même téléphoné après avoir contacté la société de leasing auprès de laquelle je l’avais louée. Je leur ai expliqué la situation, je me suis excusé, et je leur ai dit que je me rendais immédiatement sur place pour récupérer la voiture. Manifestement, ils n’en ont pas tenu compte puisque à mon arrivée, le coffre était déjà explosé ! »

Pour lui, l’affaire n’est pas terminée

Ce dernier compte bien ne pas en rester là. « Le commissariat local m’a proposé de venir chercher mon véhicule en l’état, comme si de rien n’était. Je compte bien demander réparation, et j’ai pris un avocat pour faire valoir mes droits. Par ailleurs, j’attends toujours qu’on m’explique en quoi mon véhicule était suspect… »
La police n’a pas souhaité ajouter de commentaires.

source: Le Parisien

credit photo: commons.wikimedia.org