fbpx
Buzz
Partager sur

Miracle: une femme morte accouche d’un bébé en parfaite santé!

Miracle: une femme morte accouche d’un bébé en parfaite santé!

Une femme enceinte morte depuis 55 jours, a accouché d'un bébé en parfaite santé. Les médecins on pratiqué une césarienne

En Pologne, une femme enceinte en état de mort cérébrale a donné naissance à un bébé il y a quelques jours. Le petit garçon est en parfaite santé.

La mort cérébrale a été causée par un cancer au cerveau

En Pologne, une femme âgée de 41 ans vient de donner naissance à un petit garçon. Suite à un cancer du cerveau, cette dernière était en état de mort cérébrale. Elle a été admise à l’hôpital universitaire de Wroclawa à 17 semaines de grossesse. Les médecins ont décidé de la maintenir en vie pour que le bébé continue de se développer le plus possible. Au total, elle a été placé sous respirateur artificiel pendant 55 jours. « Toute sa famille voulait qu’on tente de sauver l’enfant. Ça a été une longue bataille de 55 jours », explique son médecin. Le docteur a également souligné qu’il était « rarissime de réussir à préserver une grossesse aussi peu avancée pendant si longtemps ». Mais après 26 semaines de grossesse, la vie du bébé était en danger. Les docteurs décident alors de pratiquer une césarienne.

Le bébé est en parfaite santé

Le bébé est né prématurément en janvier dernier, et il pesait 1 000 grammes. D’après la directrice du département de néonatologie de l’hôpital universitaire de Wroclawa l’état de santé du petit garçon correspondait à celui d’un prématuré extrême. Cependant, aucunes complications ont été observées. « Le garçon est né au début de l’année, dans la 26ème semaine de grossesse. Il pesait 1 000 grammes. Au bout de trois mois de soins, son état de santé correspondait à celui d’un prématuré extrême, sans complications. Il vient de quitter l’hôpital ». Pendant trois mois, l’enfant a été placé en soin intensif et il a été nourri au biberon. Aujourd’hui, le bébé pèse trois kilos et il respire de façon autonome. Son papa est récemment venu le chercher à l’hôpital.