fbpx
Buzz
Partager sur

Maison hantée: la propriétaire raconte l’enfer qu’elle a vécu et la met en vente !

Maison hantée: la propriétaire raconte l’enfer qu’elle a vécu et la met en vente !

Quand Vanessa Mitchell emménage dans cette maison, personne ne lui parle de son passé... D'après les dires de la femme traumatisée, elle est bien hantée.

Vanessa Mitchell emménage en 2004 dans cette maison d’Essex en Grande-Bretagne. A l’époque, rien ne laissait présager de la suite: grand terrain, bien placée, la demeure semble être une aubaine pour la jeune femme. Mais très vite, elle va déchanter. Croyant au début se faire des films, elle a depuis 11 ans qu’elle l’habite bien compris que ce n’était pas le cas. Il y a d’après elle un vrai danger à rester dans cet endroit.
D’où viendraient ces forces maléfiques qui l’ont tant torturée?

Un lourd passé

En vérité, sa maison n’était pas qu’une simple habitation pour monsieur ou madame tout le monde, mais une ancienne prison médiévale britannique surnommée « The Cage ».
Au XVIe siècle, tandis que la chasse aux sorcières fait encore rage, 8 femmes sont tuées à l’intérieur.
On se rappelle que souvent, les femmes tuées à cette époque l’étaient à tord. Dans les nombreux écrits témoignants de la chasse aux sorcières tels «The Crucible» d’Arthur Miller, on explique qu’il ne suffit que d’être désignée par un enfant pour être reconnue comme sorcière, sans aucune autre preuve, car « la vérité sort de la bouche des enfants ».
Les âmes injustement assassinées seraient t-elles restées prisonnières de ce lieu? Dans « The Grudge », on dit que quelqu’un mort d’une façon violente reste prisonnier après sa mort du lieu où cela s’est passé, et cette histoire y fait beaucoup penser.
En tout cas, Vanessa a des récits plus que terrifiants de ce que ces esprits lui ont fait subir.

Une force maléfique qui peut apparaitre et pousser les gens

Une maison hantée, ça peut englober des voix, des visions. Mais si ce n’était que ça, peut être encore qu’elle ferait abstraction. Il y a eu bien pire: la force était tellement violente qu’elle l’a déjà poussée.
«C’était absolument terrifiant. Je me souviens d’avoir été projetée au sol par une force. Quand je me suis retrouvée par terre, j’étais sous le choc !» elle était alors enceinte.
Elle affirme aussi avoir aperçu des figures fantomatiques.
«Je vends la maison maintenant car la situation s’aggrave. Nous avons récolté des preuves des esprits torturés qui vivent à l’intérieur! Je suis persuadée que la maison est maudite. J’ai vécu ici plusieurs années mais voir une sombre figure se tenir entre moi et le lit de mon fils a été de trop.»
Ces preuves, c’est tout récemment une photo d’une espèce de chèvre diabolique qu’elle a réussi à prendre. Avec cette image, elle espère qu’on la prendra davantage au sérieux, car bien sûr beaucoup restent sceptiques face à ces déclarations.

Maison hantée- la propriétaire raconte l'enfer qu'elle a vécu et la met en vente !
La chèvre diabolique

Une récit digne de Paranormal Activity.

La maison est désormais en vente. Quelqu’un sera t-il assez fou pour se frotter à ces démons enfermés?

sources: the Mirror