Buzz
Partager sur

Loire-Atlantique: elle se fait étrangler par son beau-père parce qu’il trouve sa quiche aux épinards infecte

Loire-Atlantique: elle se fait étrangler par son beau-père parce qu’il trouve sa quiche aux épinards infecte
Partager
Partager sur Facebook

Un dîner de famille a viré au drame en mars dernier. Un septuagénaire a trouvé infecte la quiche aux épinards de sa belle-fille, et s'est mis à l'étrangler.

Cela arrive de ne pas savoir cuisiner, ce n’est pas un drame ! Enfin, il semblerait que pour certains, ce soit le cas Pour une quiche qu’il ne jugeait pas très bonne, un homme de 70 ans est allé très loin à l’encontre de la cuisinière. Il avait même commencé à l’étrangler. En l’occurrence, elle n’était autre que… sa belle-fille.

Voir aussi >>>> Un joueur de football australien tente d’ étrangler un adversaire en plein match (vidéo)

Un repas de famille qui vire au drame

Cette scène très violente a eu lieu le 1er mars dernier dans la région nantaise, en Loire-Atlantique. Un simple repas de famille a viré au drame.
A l’origine de cette dernière, une quiche aux épinards. La belle-fille en avait fait une pour le dîner de ses beaux-parents. Mais le beau-père n’a rien trouvé d’autre à dire sur le plat que ce qu’il avait dans son assiette était « infecte ». A cela, la belle-fille a répondu au quart de tour à l’homme « d’aller se faire foutre ».
L’homme n’a pas supporté l’insulte et a dégainé un couteau qu’il a plaqué contre la gorge de sa belle-fille, puis a commencé à l’étrangler, et la poursuivie jusque dans la salle de bains où elle a couru se cacher.
Heureusement, elle a pu s’en tirer physiquement indemne, même si elle a tout de même eu 21 jours d’ITT.

Voir aussi >>>> Lot-et-Garonne: il tente d’ étrangler sa femme parce qu’elle lui aurait servi sa soupe trop froide

Une situation familiale compliquée

On peut imaginer en découvrant la situation de cette famille que les liens étaient envenimés depuis bien longtemps et que cette seule quiche aux épinards n’était pas l’unique raison de cette réacton, mais un élément déclencheur. En effet, la cuisinière est veuve depuis douze ans, et vit avec les parents de son défunt époux depuis tout ce temps. Un situation très difficile à vivre, qui est à l’origine de multiples tensions.

L’homme de 70 ans s’en sort avec trois mois de prison avec sursis. Il faut espérer que la famille trouve de quoi régler ses problèmes…

crédit photo: jeux2cuisine.fr