fbpx
Buzz
Partager sur

Le Maire de New York déclare la guerre aux seins nus à Time Square!

Le Maire de New York déclare la guerre aux seins nus à Time Square!
Partager
Partager sur Facebook

Bill de Blasio, le maire de New York, souhaite punir les "painted ladies", des femmes qui se promènent nues à Time Square, adeptes du body-painting.

Alors que les « painted ladies » ou « desnudas », ces femmes qui se baladent seins nus, arpentent les rues de New York depuis quelques semaines, Bill de Blasio, le maire de New York, souhaite mettre fin à ces pratiques.

Une attitude de plus en plus répandue

Si ce phénomène existe, c’est essentiellement pour des raisons pécuniaires. Les filles se recouvrent les seins, voire les parties intimes, avec des couches de peinture et partent rechercher des touristes afin de proposer des photos en échange de billets verts.

Bill de Blasio, le maire Démocrate de New York, a qualifié les femmes qui s’adonnent à cette nouvelle tendance, non pas comme des « artistes » mais « des mendiantes insistantes dont les efforts pour séparer les touristes de leur argent devraient être régulés. » Une sortie qui n’est pas restée inaperçue sur les réseaux sociaux, s’attirant notamment quelques plaisanteries dans les médias New-Yorkais. A l’image du présentateur vedette de la chaîne locale NY1, qui présentait sa revue de presse topless mercredi.

Le Maire de New York face au premier amendement

Robert John Burck, le cowboy nu (photo ci-dessous) véritable star de Times Square jouant de la guitare depuis des années, assure qu’« il y a maintenant tellement de seins nus, qu’on ne réalise même plus qu’ils sont là ».

Le Maire de New York déclare la guerre aux seins nus à Time Square!

Le Maire de New York déclare la guerre aux seins nus à Time Square!

Le problème pour le maire de New York, c’est qu’il se heurte au premier amendement de la Constitution américaine, qui garantit la liberté d’expression à tous les citoyens américains. « Nous devons réfléchir à comment organiser Times Square pour permettre à l’excentricité d’exister tout en laissant les touristes circuler sur la place sans être embêtés. » A expliqué Daniel Garodnik, un conseiller Démocrate du maire, au New York Daily News. Sauf qu’en 2013, l’Etat de New York avait rappelé à la police lors de polémiques que depuis le 7 juillet 1992, les femmes ont le droit de se promener torse nu, au nom de l’égalité.

La pratique du body painting est très répandue chez les stars américaines. Rihanna, Emily Ratajkowski ou encore Kate Upton avaient joué le jeu pour des poses photos très réussies.

Photo DR