fbpx
Buzz
Partager sur

Lasse de payer un loyer, cette étudiante allemande a décidé de vivre dans des trains

Lasse de payer un loyer, cette étudiante allemande a décidé de vivre dans des trains
Partager
Partager sur Facebook

Afin de se débarrasser des coups élevés des loyers qui l'ont rendu lasse, Leonie Müller, une jeune étudiante allemande de 23 ans, a décidé de vivre uniquement dans des trains !

Voyage voyage. Depuis le mois de mai dernier, Leonie Müller est une vagabonde heureuse. Etudiante en Allemagne, elle s’est lancée dans un pari fou : celui de vivre uniquement dans des trains ! La raison qui a motivé cette décision est un conflit avec son ancien propriétaire. Depuis, elle voyage à travers son pays et s’organise à sa manière pour gérer sa vie.

« J’ai décidé que je ne voulais plus vivre ici. Ni nulle part ailleurs »

Leonie Müller est âgé de 23 ans , elle est étudiante, se dit heureuse, mais n’a pas de domicile fixe. Son secret ? Elle a troqué son appartement contre une carte de train illimitée« Tout a commencé par un conflit avec le propriétaire de mon logement. J’ai tout de suite décidé que je ne voulais plus vivre ici. Ni nulle part ailleurs »  a-t-elle confié au Washington Post. Elle décide alors d’acheter une BanhCard 100, équivalent du Pass InterRail qui permet, grâce à un seul billet de train, de voyager de façon illimitée dans une zone géographique précise.

Leoni l'assure : "Je me sens vraiment chez moi dans les trains"

Leoni l’assure : « C’est comme des vacances perpétuelles »

« Je me sens vraiment comme chez moi dans les trains »

Depuis trois mois, l’étudiante mène une vraie vie de baroudeuse loin de la routine habituelle. Sac à dos sur les épaules, elle transporte le strict nécessaire : vêtements de rechange propres, une trousse de toilette, un ordinateur portable et des affaires pour la fac. Entre deux gares, elle fait ses devoirs et se lave même les cheveux dans les toilettes des trains. Une hygiène qui ne rebute pas le moins du monde cette adepte des voyages, qui évoque des conditions plus délicates en Inde et en Asie du sud notamment, comme elle le relate sur son blog. Et si ces longs trajets peuvent vous paraître ennuyeux, Leonie assure : « Je me sens vraiment comme chez moi dans les trains. Je peux allez voir beaucoup plus d’amis et visiter beaucoup plus de villes. C’est comme des vacances perpétuelles. »

Leonie est heureuse d'avoir troqué son loyer contre une carte de train illimitée

Leonie est heureuse d’avoir troqué son loyer contre une carte de train illimitée !

Une expérience hors norme plus que des économies

Chaque semaine, Leonie Müller parcourt entre 1 200 et 2000 kilomètres ! Pourtant, elle ne dort que rarement pendant ses trajets. Sensible au bruit et inquiète qu’on lui vole son sac à dos, elle préfère passe ses nuits chez des amis à Tübingen, où elle étudie, chez son petit-ami à Cologne, chez sa grand-mère à Bielefielde, ou encore chez sa maman, qui vit à Berlin.

Plus que de faire de réelles économies (elle débourse 380€ pour sa carte illimitée tandis que son loyer lui coûtait 450€), c’est son nouveau style de vie qui lui apporte beaucoup de satisfactions. Son expérience lui permet de « remettre en question la façon de vivre habituelle. Elle espère amener les gens à s’interroger sur leurs habitudes et ce qu’ils considèrent comme normal. »