fbpx
Buzz
Partager sur

Kidnapping: un homme enlève et tente de nourrir un homme qu’il pensait SDF

Un homme de 77 ans a été victime d’un kidnapping. L’agresseur expliquait qu’il pensait l’avoir confondu avec un SDF et avait essayé de...le nourrir.

Un homme de 77 ans a été victime d’un kidnapping. L’agresseur expliquait qu’il pensait l’avoir confondu avec un SDF et avait essayé de le nourrir en guise de bonne action.

Un homme du Connecticut est accusé de kidnapping. Il aurait enlevé un vieillard qu’il pensait être un SDF pour… le nourrir. Vers 6h30 du matin mercredi 26 août, la police locale de la ville Danburry aux Etats-Unis a reçu un appel affolé d’un vieille homme qui affirme avoir été kidnappé par quelqu’un qui cherchait à le nourrir. La victime, un vieil homme âgé de 77 ans, errait dans les rues de très bonne heure, en traînant derrière lui un sac rempli de bouteilles et de canettes en métal. Face à la police, celui-ci a expliqué que cette collecte lui permettait d’arrondir ses fins de mois difficiles.

Un kidnapping vraiment surprenant

Mais ce n’est pas ce qu’a pensé David Pope. Ce jour là, l’homme croise le chemin de la victime et il se persuade qu’ « il est sans abri et je dois lui donner à manger ». C’est ce qu’il a en tout cas déclaré à la police, même si ses déclarations ont été jugées confuses par l’officier en charge de l’enquête. Car de son côté, la victime explique lors de l’interrogatoire de la police qu’ « Il m’a attrapé par le bras et m’a traîné jusque chez lui ». Une scène peu banale qui devient encore plus horrible lorsqu’en ouvrant la porte de chez lui, le pitbull du kidnappeur s’acharne sur la jambe de la victime. L’enquête a été dévoilée par les journaliste de la chaîne locale NBC.

Il commence à cuisiner un plat en cuisine

De son côté, David Pope continue ses déclarations. Selon lui, même si la victime de 77 ans est blessé, il continue se qu’il pense être une bonne action et passe dans la cuisine pour se mettre au fourneau et mijoter un petit plat à son hôte. C’est alors que le papy, profitant de l’inattention de son agresseur, retrouve un peu de force et réussit par le plus grand des hasards, à s’échapper et à appeler la police locale. Rapidement arrêté, le kidnappeur sera jugé pour « enlèvement et conduite contraire au bonne moeurs ». Mais il n’est encore pas possible de savoir les intentions de l’agresseur face à sa victime.

Photo DR