Buzz
Partager sur

La justice refuse que leur enfant se prénomme « Griezmann Mbappé » !

La justice refuse que leur enfant se prénomme
Partage
Partager sur Facebook

Les champions du monde Antoine Griezmann et Kylian Mbappé ont marqué certains parents. Un couple veut appeler leur fils "Griezmann Mbappé" !

Certains parents ne font pas dans la banalité pour donner un prénom à leur enfant. Si il y en a qui se contente d’appeler leur fils Julien Matthieu ou encore Romain d’autres cherchent l’originalité absolu.. ou presque ! Un couple habitant à Brive-la-Gaillarde en Corrèze, ont tout bonnement décidé d’appeler leur bébé Griezmann Mbappé. Mais la justice ne l’entend pas de cette oreille. MCE vous en dit plus.

Des fans d’Antoine Griezmann et Kylian Mbappé ?

En effet de nombreuses célébrités inspirent quotidiennement de jeunes parants qui recherchent pour leur progéniture un nom qui sorte de l’ordinaire. Certains fans de l’équipe de France achètent tout simplement le fameux tee-shirt aux deux étoiles. D’autres choisissent autre chose. Un couple de Brive-la-Gaillarde a donc décidé d’aller plus loin. Les parents ont tout simplement donné le prénom de « Griezmann Mbappé » à leur nouveau né d’à peine quelques semaines.

Mais la justice n’accepte pas du tout ce choix. Elle va donc statuer sur ce prénom qui serait « contraire à l’intérêt de l’enfant » selon l’officier d’État civil qui a saisi le Procureur.

La justice doit rendre sa décision

En effet d’après le quotidien La Montagne, l’officier d’État civil a estimé que « ces prénoms lui paraissent contraires à l’intérêt de l’enfant. Ou méconnaissent le droit des tiers à voir protéger leur nom de famille ». Le procureur de la République a donc été saisi. Il pourrait même demander au juge aux affaires familiales de juger cette affaire. Ce dernier pourra donc s’il le veut ordonner la suppression de ces prénoms sur les registres de l’état civil. Le parents devront alors trouver un autre nom. S’ils ne veulent pas, le juge pourra lui même donner un prénom à l’enfant en question.

« Dans l’attente de la décision du magistrat, l’enfant s’appelle bel et bien Griezmann Mbappé. Et quelle que soit cette décision, l’acte de naissance portera mention, en marge, de cet imbroglio juridique », souligne nos confrère du quotidien.