fbpx
Buzz
Partager sur

Insolite: elle ouvre ses volets et découvre une pluie de billets de banque!

Insolite: elle ouvre ses volets et découvre une pluie de billets de banque!
Partager sur Facebook

Alors qu’elle ouvrait ses volets, une femme découvre une pluie de billets de banque

Se réveiller de bon matin, ouvrir ses volets, et découvrir qu’il pleut des billets, c’est un rêve que tout le monde aimerait voir devenir réalité. Vous pensez certainement que c’est impossible, et bien détrompez-vous. Il y a une chanceuse qui a pu toucher ce rêve du bout des doigts.

Elle découvre des billets de banque au pieds de sa fenêtre

Martine est une retraitée compiégnoise qui vit dans une résidence en centre ville. Mardi 1er mars, au matin, elle fait une découverte incroyable. Alors que la femme ouvrait ses volets, elle aperçoit un tas de billets de banque éparpillés sous sa fenêtre. Martine trouve des dizaines de coupures étalées un peu partout dans les buissons et dont certaines dépassaient encore d’une enveloppe. Elle a raconté au Parisien que c’était comme s’il avait « plu des billets ». La retraitée s’est ensuite empressée de ramasser le butin et de le mettre dans un sac en plastique, avant d’appeler la police pour rendre l’argent à son propriétaire. « Bien sûr que j’en aurai eu besoin de cet argent, mais ça aurait été un poids trop lourd à porter. Cette somme appartient bien à quelqu’un  » confie-t-elle. Mais lorsque la jeune retraitée raconte son histoire aux policiers, ces derniers ne l’ont pas immédiatement cru. Martine décide alors de ramener tout cet argent au commissariat. Sur place, les policiers comptent les billets. Au total, il y en avait pour 700 euros.

Une grande première pour le commissariat de Compiègne

Le commandant Delval, du commissariat de Compiègne explique au Parisien que c’était la première fois que quelqu’un ramène une somme aussi importante : « Nous avons tous les jours des dépôts d’objets trouvés, parfois un peu de liquide, mais c’est rare. Pour moi, autant d’argent, c’est une première ». Maintenant que tout cet argent se trouve entre les mains de la police, que va-t-il devenir ? D’après la loi, si le propriétaire du jackpot n’est pas retrouvé et s’il est prouvé que les billets ne sont pas d’origine frauduleuse, Martine pourra empocher définitivement l’argent d’ici trois ans. En revanche, s’il s’agit d’un butin frauduleux, les 700 euros serviront de pièce à conviction pour une enquête.