fbpx
Buzz
Partager sur

Insolite: recharger votre Smartphone avec du pipi, c’est possible !

Insolite: recharger votre Smartphone avec du pipi, c’est possible !
Partager sur Facebook

Des chercheurs britanniques ont mis au point un système qui permet de recharger son Smartphone avec du pipi

Chaque jour, les êtres humains déversent entre 7 et 14 milliards de litres d’urine. Ce serait dommage de passer à côté d’une ressource aussi abondante. C’est pour cette raison que des chercheurs britanniques viennent de mettre au point un système qui permet de charger son téléphone portable avec du pipi.

Du pipi et des piles à bactéries pour charger votre Smartphone

L’urine est une ressource naturelle inépuisable qui pourrait bien nous être très utile dans un future proche. En effet, des chercheurs britanniques viennent de démontrer qu’il sera possible de charger son Smartphone grâce à du pipi. Cette étude est loin d’être une blague. D’ailleurs, leurs travaux ont été publiés dans la revue scientifique Journal Electrochimica Acta. L’équipe de chercheurs a mis au point un système qui fonctionne grâce à des piles à bactéries, aussi appelé piles à combustible microbienne. Le principe est le suivant : les bactéries qui vivent à l’intérieur des piles utilisent le pipi comme carburant pour leur croissance et leur maintien. Une partie de l’énergie produite au cours de ce processus est ensuite transformée en électricité. C’est cette énergie, baptisée « puissance pipi » par les scientifiques, qui alimentera votre Smartphone dans les années à venir.

Une révolution énergétique

Avec 1000 litres d’urine, une pile à bactéries peut produire jusqu’à 2 watts d’électricité. C’est assez pour alimenter un appareil comme un téléphone portable. Voilà un concept aussi écologique, qu’économique. Effectivement, le coût de fabrication d’une pile à combustible microbienne est d’environ 1 livre, soit 1,40 euro. « Si nous parvenons à exploiter la puissance potentielle de ces déchets humains, nous pourrions révolutionner la façon dont l’électricité est produite » a expliqué le docteur Mirella Di Lorenzo de l’Université de Bath au Mirror. Même si la quantité d’électricité générée par les piles à bactérie reste encore faible, le travail des chercheurs prouvent qu’il est possible de produire de l’énergie avec du pipi.