fbpx
Buzz
Partager sur

Insolite: A paris, le RER A perturbé par la naissance d’un bébé

Insolite: A paris, le RER A perturbé par la naissance d’un bébé

Ce lundi matin, le RER A a été perturbé par un heureux évènement. Une passagère a accouché dans le train en gare d’Auber !

Ce lundi 18 juin, un étrange évènement a perturbé le trafic du RER A. Et cela n’a rien à voir avec les fameuses grèves qui handicapent les milliers de lycéens qui passent le bac. Cette fois il s’agit d’un évènement beaucoup plus heureux qui a fait ralentir le trafic. Une passagère enceinte a accouché dans le train en gare d’Auber!

Une passagère accouche dans le RER A

Pour une fois, les grèves n’ont aucunes responsabilité dans cette anomalie de la SNCF. Ce lundi 18 juin, premier jour du bac 2018, le RER A a été perturbée entre les gares CDG Etoile et Nation. Mais contrairement à ce que vous pensez, rien à voir avec les grèves. Il s’agit en fait d’un évènement très particulier qui a ainsi mis le le bazar dans les train. Une passagère enceinte a en fait accouché dans le train en gare d’Auber !

Cet heureux évènement n’a pas manqué de faire réagir les internautes en quelques heures! Sur Twitter ils ont rapidement demandé des nouvelles de la jeune maman et de son bébé. RER A a alors répondu sur son compte twitter en rassurant tout le monde. « Je vous confirme que tout se passe bien. Les secours sont actuellement en train d’intervenir dans le train pour épauler la maman » Ont-il confirmé. Un drôle d’événement qui heureusement s’est bien terminé.

Un trafic perturbé pour un évènement cocasse qui fait régir les internautes

Sur Twitter, les internautes ont alors répondu avec humour à RER A. Certains on même supposé d’offrir un pass Navigo à vie au jeune nouveau-né. Une idée originale, mais il reste tout de même à savoir si la SNCF répondra favorablement à cette proposition. Cet d’évènement on ne peut plus cocasse a aussi eu l’originalité de tomber à une période cruciale.

En effet, ce matin, c’était aussi les épreuves du Bac 2018! Qui commencent en parallèle de la grève qui a redémarré ce lundi 18. Cela va alors pénaliser des milliers de lycéens à travers la France, au moment même où démarrent les épreuves du baccalauréat écrites.