fbpx
Buzz
Partager sur

Insolite: un homme arrêté avec 14 000 euros cachés dans son slip !

Insolite: un homme arrêté avec 14 000 euros cachés dans son slip !
Partager sur Facebook

A Grenoble, un homme a été arrêté avec 14 000 euros cachés dans son slip. L'individu a ensuite été placé en garde à vue

Après la femme qui bourrait son soutien-gorge de produits illicites, laissez-nous vous présenter l’homme qui planquait de l’argent dans son slip. Cette personne a été arrêtée par la police de Grenoble. Il avait caché 14 000 euros dans ses sous-vêtements. Un sacré pactole !

La police découvre qu’il cachait 14 000 euros dans son slip

Dimanche 3 avril au soir, les hommes de la Brigade anti-criminalité de Grenoble étaient en train d’effectuer des contrôles routiers dans la ville. Au cours de ces contrôles, ils ont intercepté un véhicule qui a tenté d’éviter le barrage. L’homme au volant d’une Citroën C3 grise passe à toute vitesse devant les policiers. Commence alors une course poursuite. L’homme grille une demi-douzaine de feux rouges et finit par abandonner son véhicule à Échirolles, au sud de Grenoble. Par la suite, la police parvient à rattraper le fugitif. Ils commencent à fouiller l’homme et remarquent une protubérance anormal au niveau de son entrejambe. Il se trouve que le chauffard avait caché environ 14 000 euros en liasses de billets dans son slip. C’est une bonne cachette et en principe, personne ne viendrait fouiller dans cette zone. Mais 14 000 dollars, ça fait vraiment beaucoup de billets. Le Dauphin Libéré rapporte également qu’il avait 700 euros en liquide dissimulés dans sa veste.

L’homme qui cachait de l’argent dans son slip a été placé en garde à vu

Pour justifier la présence de tout cet argent, l’homme au slip rempli de billet de banque a expliqué à la police qu’il souhaitait s’acheter une nouvelle voiture avec ses économies. Une histoire que les hommes de la BAC ont beaucoup de mal à croire, et on les comprend! Finalement, l’individu n’a pas su être convainquant. Il a été placé en garde à vue et l’enquête a été confiée à la brigade financière de la sûreté départementale.