fbpx
Buzz
Partager sur

Insolite: elle donne naissance à des vrais jumeaux avec 2 ans d’écart !

Insolite: elle donne naissance à des vrais jumeaux avec 2 ans d’écart !
Partager
Partager sur Facebook

Au Royaume-Uni, une mère a donné naissance à des vrais jumeaux. Leur particularité, ils ont 2 ans d'écart

Rachael et Richard Berst sont des parents comblés. En mars dernier, la mère âgée de 35 ans a donné naissance à son deuxième enfant. Ce petit garçon présente une particularité insolite. c’est le jumeau de son frère né deux ans plus tôt.

Les jumeaux sont nés d’une fécondation in vitro

« Nous avons essayé de concevoir naturellement pendant quatre ans », confie Rachael Berst au DailyMail. Après toutes ces années, le couple décide recourir à la fécondation in vitro, ou FIV, pour concevoir un enfant. La fécondation in vitro est une technique d’assistance médicale qui consiste à provoquer la rencontre d’un ovule et d’un spermatozoïde en laboratoire. Après la fusion des deux cellules, les embryons sont transférés dans l’utérus de la femme. Rachael et Richard Berst ont fait sept tentatives avant que cela ne fonctionne. Le 22 mars 2014, le petit Oliver est né.

Les embryons issus de la FIV peuvent être congelé et stockés pendant 5 ans. Donc deux ans après la naissance de leur premier enfant, le couple a de nouveau recours à la fécondation artificiel. « Nous avons toujours su que nous ferions un nouvel essai avec ces embryons plutôt que de tout recommencer » explique la mère. Le petit Isaac, né en 2016, présente une particularité : c’est le jumeau de son frère né deux ans plus tôt.

Le cas des jumeaux est très rare

Comment un tel phénomène est-il possible ? D’après le professeur Samir Hamamah, responsable du département de biologie de la reproduction du CHU de Montpellier, a été interrogé par le site Pourquoidocteur.fr : « les cas de jumeaux sont rares dans le cadre d’une FIV mais ce n’est pas extraordinaire ». En ce qui concerne les Berst, ils sont comblé de bonheur. « Nous avons maintenant la famille dont nous avions toujours rêvé et cela ne pourrait pas être mieux », explique Rachael Best au Mirror.