fbpx
Buzz
Partager sur

Insolite: ses chihuahuas sont trop gros, elle reçoit une amende de 3000€

1000insolite-ses-chihuahuas-sont-trop-gros-elle-recoit-une-amende-de-3000e

Après avoir reçu la visite du service Bien-Être animal wallon, une retraité reçoit une amende de 3000€. Le prétexte ? Elle nourrit trop bien ses chihuahuas.

« Vos Chihuahuas présentent un embonpoint important ». C’est ce qu’a déclaré le service Bien-Être animal wallon à une petite retraité. Apparement, ses chiens seraient trop bien nourris. Elle reçoit, récemment, une amende de 3000€, du service animalier, parce que ses chiens sont trop gros.

Cinq chihuahuas sur vingt-six concernés

Après un contrôle en début d’année, le 24 janvier, le service Bien-Être animal a estimé que 5 de ses 26 chiens étaient obèses. La retraité de 68 ans, Mme Mireille Hahn, refuse d’entendre dire que ses « petits amours » sont « obèses » ou « présentent un embonpoint important ».

Elle a fait l’objet de ce contrôle pour demander l’agrément en tant qu’éleveur. Un projet qu’elle a laissé de côté.

Pour Mireille Hahn, aussi surnommée Mimi-Les-Chiens dans son quartier: « si quelqu’un a de l’embonpoint ici, c’est plutôt mon mari. Mon Albert à bien 40 kilos à perdre ! »

Certes, Mireille Hahn aime ses chiens, qu’elle gâte comme elle peut mais de là à recevoir une amende de 3000€. « Dans ma rue, il y a des chiens vraiment malheureux, qui ont des puces et pas assez à manger. Pour ceux-là, le Bien-Être animal ne fait rien. » a-t-elle précisé.

Elle dépose plainte pour ses chihuahuas

Domiciliée à Montegnée en Belgique, elle s’est adressée à la justice belge pour contester l’amende de 3000€. Une amende que lui a octroyé le service animalier de Carlo Di Antonio.

Effectivement, l’article 5 de l’arrêté royal du 27 avril 2007, impose aux propriétaires d’animaux, une alimentation adaptée au poids des animaux et à leur niveau d’activité.

La justice, sensible aux arguments de la retraité, lui a, alors, réduit le montant de son amende. En effet, de 3000, la somme est passée à 600€. Une amende qu’elle paiera à raison de 30€ par mois.
Un montant important, qui pèse lourd dans son budget mensuel. Évidemment, Mireille Hahn ne touche pas une grosse retraite.

Pour se défendre, Mimi-Les-Chiens a précisé à la justice que « l’embonpoint de ses chihuahuas » avait été jugé de visu. Aucun des cinq chiens concernés n’a été pesé. De plus, il a rajouté que sa vétérinaire trouvait ses chihuahuas en parfaite santé.
Des éléments qui auraient pu contrer le service Bien-Être animal.

 

Aujourd’hui, Mireille Hahn ne possède plus « que » 14 chiens. Elle surveille, donc, leur alimentation et fait bien attention à leur régime. Tous « ses amours » lui coûtent près de 250€ par mois.