fbpx
Buzz
Partager sur

Insolite elle va se baigner et se retrouve à 4 km des côtes après 9h de nage !

Insolite elle va se baigner et se retrouve à 4 km des côtes après 9h de nage !

A Nice, une femme de 54 ans est allée se baigner et s'est retrouvée à 4 km des côtes après 9 heures de nage. Elle a été repêchée par un plaisancier

Cette histoire est complètement hallucinante. Une femme âgée de 54 ans, a été portée disparue cette nuit vers 1 heure du matin sur la Promenade des Anglais, à Nice. Fort heureusement, elle a été retrouvée cet après midi par un plaisancier. La quinquagénaire a été repêchée saine et sauve à trois kilomètres des côtes.

La femme de 54 ans a été portée disparue

La dernière fois que la femme de 54 ans, dont on ignore l’identité, avait été aperçue, c’était au beau milieu de la nuit. Elle nageait près des bouées signalisant la zone des 300 mètres sur le littoral de la ville de Nice. Ce lundi, depuis une heure du matin, elle a été portée disparu.

Aux alentours de 9h30, un plaisancier a retrouvé la quinquagénaire vivante. Elle a été récupérée au large de la promenade des Anglais, à 4 km des côtes! Le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) des Alpes-Maritimes a confirmé au quotidien 20 Minutes qu’elle venait de passer près de 9 heures dans l’eau!

Sa vie n’est pas en danger

Pour retrouver la femme de 54 ans, d’importants moyens maritimes et terrestres, ont été déployés par les secouristes. Mais au final, c’est un plaisancier qui a repéré la quinquagénaire avant de la faire monter à bord de son embarcation. Elle a ensuite été prise en charge par les sapeurs-pompiers. Puis, la nageuse a été hospitalisée dans un établissement situé à l’est de la ville. Le Service départemental d’incendie et de secours a rapporté que ses jours n’étaient pas comptés.

Transférée dans un centre d’accueil psychiatrique

Après avoir reçu des soins, la femme de 54 ans a été transférée au centre d’accueil psychiatrique de l’hôpital Pasteur. « Seuls la prise de psychostimulant et-ou un état maniaque d’une maladie bipolaire permettent d’accomplir de tels exploits, » explique le docteur Christophe Quaglia, psychiatre à la clinique Saint-François à Nice. Nous qui pensions que la quinquagénaire s’était juste laissée emporter par le courant!