fbpx
Buzz
Partager sur

Insolite: il attaque un ours pour sauver la vie de son chiot « Clover » !

Insolite: il attaque un ours pour sauver la vie de son chiot « Clover » !
Partager
Partager sur Facebook

C’est surement le meilleur ami de l’homme et on sait pourquoi. En effet, un chiot a été sauvé par son maître alors qu’il se faisait attaquer par un ours !

C’est une histoire à peine croyable. Un homme a affronté un ours pour sauver la vie de son chiot. Une aventure qui a traumatisé ce dernier mais qui fort heureusement n’a été que légèrement blessé. Son chien s’en sort, lui aussi, avec quelques égratignures. Le pire aurait pu se passer mais grâce au courage de l’homme ils s’en sortent sains et saufs.

Il affronte un ours pour protéger son chiot Clover

Alors qu’il faisait leur promenade hebdomadaire, un homme et son chiot, Clover, ont été confrontés à une situation périlleuse. En effet, Dustin Gray a laissé son chien de 11 mois se promenait tranquillement dans les bois et faire ses besoins quotidiens. Et pendant qu’il faisait pipi, un ours brun a attaqué l’animal.

Son maître lui est venu en aide sans hésiter un instant et s’est retrouvé nez à nez avec la bête. L’américain a alors décidé de s’avancer vers ce dernier pour le faire fuir. Mais il en faut plus pour déstabiliser un ours de cette taille là.

Le jeune homme de 29 ans a alors affronté l’animal à coups de poing et de pied pour qu’il cesse de mordre son chien. Voyant qu’il ne bougeait pas et que pire, il risquait de blesser gravement Clover, Dustin Gray a enfoncé ses doigts directement dans les yeux de l’ours ! Une tentative qui a eu son effet, puisque l’ours s’est directement enfui après avoir donné des coups de griffes au maître et à son chiot.

« J’ai pensé qu’il allait me manger »

Mais par chance, ni le jeune homme, ni Clover n’ont eu de graves blessures. Les deux ont eu quelques griffures durant la bataille mais rien de bien dangereux face à leur situation avec l’ours. Dustin Gray a même confié sous le choc : « J’ai pensé qu’il allait me manger, que c’était mon tour ».

Source : wamiz