fbpx
Buzz
Partager sur

Il subit 23 opérations de chirurgie esthétique pour ressembler à Superman, c’est raté !

Il subit 23 opérations de chirurgie esthétique pour ressembler à Superman, c’est raté !
Partager
Partager sur Facebook

Un homme a enfin réalisé son rêve. Après avoir subi 23 opérations de chirurgie esthétique, il ressemble enfin à Superman. Mais c'est un peu raté

Un homme de 38 ans, fan absolu de Superman, était prêt à tout pour ressembler à son super-héro préféré. En tout, il a subit pas moins de 23 opérations de chirurgie esthétique. Le problème, c’est que le résultat n’est pas très convainquant.

23 opérations de chirurgie esthétique pour ressembler à Superman

Herbert Chavez est un homme de 38 ans originaire des Philippines. Depuis maintenant 18 ans, il a multiplié les opérations de chirurgie esthétique dans le but de ressembler à son idole : Clark Kent, alias Superman. Herbert est devenu un grand fan du super-héros quand il était enfant. Après avoir visionné le film Superman II avec Christopher Reeve, ce philippin a pris une décision radicale : il a décidé de tout faire pour lui ressembler.

Au total, Herbert aurait dépensé plus de 300 000 pesos argentins, soit 6 000 euros, pour ressembler à son héro préféré. C’est une somme pharaonique, surtout quand on sait que le salaire horaire moyen aux Philippines est de 90 pesos. Mais cet argent n’a pas été investi dans une seule opération. Le sosie de Superman est passé sur le billard 23 fois. Malheureusement, le résultat n’est pas des plus probant.

#MAKEUP AND SCIENCE =EVOLUTION

Une photo publiée par herbert chavez (@herbertchavezpinoysuperman) le

Le sosie de Superman a eu des problèmes de santé

Même si le résultat n’est pas là, cela n’a pas empêché Hebert de faire carrière. Aux Philippines, l’homme est une véritable star. Mais contrairement à Superman, Herbert Chavez n’est pas indestructible. Le philippin s’est fait opérer pour obtenir les « abdos d’acier » de Superman. Pour cela, il s’est fait injecter dans la poitrine du MesoLipo, un produit de remplissage interdit aux Etats-Unis. Le produit lui a laissé des tâches et des bosses sur tout le corps.

Dans l’émission « Botched » sur E!, il explique qu’il regrette de s’être fait injecter ce poison. En revanche, Herbert Chavez ne regrette pas sa transformation : « qu’y a-t-il à regretter? Tout ce qui est arrivé de positif dans ma vie, je le dois à Superman. Quand mon corps ne pourra plus supporter d’autres opérations ou quand le médecin me dira que je suis trop vieux, alors j’arrêterai ». L’obsession du philippin ne se limite pas à son physique. Sa collection de 5000 objets à l’effigie de Superman lui a permis de figurer trois fois dans le Guinness Book des records.

Une photo publiée par herbert chavez (@herbertchavez) le

IM HERBERT CHAVEZ MY ALTER EGO IS CLARK MANALO TODAY WE BECOME ONE BECAUSE WE HAVE ONLY ONE HEART TO FIGHT FOR TRUTH ,JUSTICE IN FILIPINO WAY!!! AKO PO SI HERBERT CHAVEZ ANG AKING PAMALIT KATAUHAN AY SI CLARK MANALO NGAYONG ARAW NA ITO KAMING DALAWA AY MAGIGING ISA DAHIL KAMI AY MERON LAMANG ISANG PUSO PARA IPAGLABAN ANG TAMA , KATARUNGAN SA PILIPINONG PAMAMARAAN!!!

Une photo publiée par herbert chavez (@herbertchavezpinoysuperman) le

Une photo publiée par herbert chavez (@herbertchavezpinoysuperman) le

Une photo publiée par herbert chavez (@herbertchavez) le