fbpx
Buzz
Partager sur

Il meurt foudroyé à cause de sa perche à selfie

Il meurt foudroyé à cause de sa perche à selfie
Partager
Partager sur Facebook

Un homme de 50 ans a trouvé la mort en étant foudroyé aux Pays de Galles, après qu'un éclair ait frappé son "selfie stick".

Le selfie peut tuer. Et ce n’est pas la première fois. Aux Pays de Galles, la fameuse perche à selfie a provoqué la mort d’un britannique de 50 ans, touché par la foudre. On connaissait la nocivité du « selfie stick », mais pas au point qu’il puisse déclencher la mort.

La perche à selfie très critiquée

Affolant le web, la perche à selfie, cette canne avec laquelle les touristes se prennent en photo en version auto-portrait, suscite une grande polémique. Constituée de métal, la perche du malheureux Britannique décédé s’est immédiatement exposée à la foudre. La victime est morte brulée. Il s’agissait d’un accompagnateur d’un groupe d’une quinzaine d’enfants, près du parc Breacons Beacon aux Pays de Galles.

Cette mort accidentelle remet en cause l’usage de la perche à selfie, dite « Selfie stick » déjà interdite au château de Versailles, à Disneyland Paris et dans bon nombre de musées américains. Jugés trop gênantes et trop dangereuses, ces perches se vendent pourtant de plus en plus, notamment auprès des touristes, afin d’avoir une plus grande perspective sur la photo. Elles permettent également de ne plus demander à des inconnus de prendre des photos.

Une journée tragique aux Pays de Galles

Notre quinquagénaire, retrouvée par des membres de la marine, n’a hélas pas été la seule victime. Un promeneur est mort également en étant touché par la foudre, et deux personnes ont été blessées. Les victimes n’auraient pas eu le temps de pouvoir s’abriter, car la tempête a été très soudaine.

Le selfie classique avait lui aussi déjà fait ses victimes. On se souvient l’année dernière par exemple d’un couple de Polonais tombé d’une falaise au Portugal, en voulant se photographier du bord. Ou encore ces trois étudiants indiens qui se sont faits renverser par un train, au moment où ils cherchaient à immortaliser leur passage devant un autre train. Petit conseil: faites gaffe la prochaine fois que vous voulez faire les malins.

Photo DR