fbpx
Buzz
Partager sur

Un homme braque une banque avec un spray febreze et soutire l’argent !

Un homme braque une banque avec un spray febreze et soutire l'argent !

Le monde regorge d’homme très ambitieux, et sur d’eux. Comme cet homme de 38 ans qui a tenté de braquer une banque à l’aide d’un febreze !

En effet, c’est L’express qui a relayé l’affaire à la suite du site Metro News UK. Le braquage de la banque au febreze s’est déroulé le 17 mai dernier dans une banque Natwest située dans le comté de Durham, au nord-est de L’Angleterre. Un homme prénommé Simon Jones a donc réalisé un braquage jamais vu auparavant pour les autorités.

Braquage d’une banque insolite !

Donc, cet homme s’est mis en scène en voulant braquer une banque. Mais il n’a pas procédé comme les autres, doté d’une intelligence inexistante il a d’abord laissé toutes les traces possibles avant de passer à l’action.

Dans un premier temps, il a tapé « comment braquer une banque » dans sa barre de recherche. Histoire d’être certain d’avoir les meilleurs conseils en terme de braquage. Donc c’est sur le web qu’il a fait son petit court en piochant des informations à droite à gauche.

Car il voulait être le plus opérationnel possible. Il finit donc par se présenter à la banque Natwest , habillé d’un masque , de gants et de lunettes noires. Et pour finir il a pris la voiture de sa petite amie pour s’y rendre.

Une fois à l’intérieur, il a fait la queue comme un client lambda. Et il aura fallu près de 15 min pour qu’il arrive au guichet.

Un braqueur très expérimenté !

Toutefois, ayant oublié de retirer son masque, sa tenue avait déjà interpellé l’accueil de la banque. Car l’une des employés a contacté la police par mesure de sécurité.

Mais une fois au guichet, l’individu très sûr de lui, dégaine sa bombe de Febreze, menaçant la personne en charge de l’accueil et lui assurant que le spray est rempli d’acide.

Cependant, la dame de l’accueil lui tend 370 livres (410 €) et ajoute un leurre de 1000 livres. Contenant un dispositif de géolocalisation. Donc grâce à ce capteur la police a interpellé l’homme peu de temps après.

« Je me suis senti comme dans un univers parallèle », raconte un employé de l’agence bancaire, encore sous le choc. « Il y avait des enfants en poussette dans la banque, d’autres membres de l’équipe et de nombreux clients. Nous aurions tous pu être blessés par les actes de cette personne. »

 

Il ne s’agit pas d’un braquage à l’anglaise!