Buzz
Partager sur

Une jeune fille a frôlé la mort à cause d’une teinture !

Partage
Partager sur Facebook

Une jeune fille a failli mourir alors qu'elle se faisait une teinture pour passer de blonde à brune. On vous raconte cette histoire incroyable.

Une jeune fille de 19 ans a failli mourir par étouffement, a cause d’une teinture pour les cheveux ! Allergique sans le savoir, un un des colorant composant la teinture. Elle a vu son visage et sa langue gonflé. Jusqu’à manquer de l’étouffer… MCE vous raconte cette histoire folle.

Une teinture qui tourne mal

Durant le mois de novembre, Estelle, 19 ans a décidé de se faire une teinture. Elle voulait passer de blonde à brune. Pour cela, elle a acheté une coloration d’une grande marque en supermarché. Seulement quelques heures après, c’est la panique. Estelle sent son cuir chevelu la gratter. Elle se rend dans une pharmacie, où on lui recommande un antihistaminique ainsi qu’une crème contre les démangeaisons. Mais en se réveillant, elle a très mal. Mais en plus de ça, son front avait doublé de volume. Son tour de tête avait changé d’un 56 à un 63 cm. Mais la jeune femme ne soupçonne pas encore sa teinture.

Sa mère décide alors de l’emmener aux urgences. Les médecins ont immédiatement reconnu une réaction au paraphénylènediamine (PPD). Une substance très allergène présente dans presque toutes les teintures de couleur foncées. Ils lui administrent alors une perfusion aux antihistaminiques et aux corticoïdes.Estelle peut alors rentrer chez elle. Mais de retour à la maison, l’œdème continu de gonfler. Il se dirige vers ses tempes. Elle décide de retourner aux urgences. Mais les médecins la renvoient chez elle. Ils lui confirment que tout cela va s’estomper avec le temps. Consternées, Estelle et sa mère vont dans un autre hôpital. Mais dans la voiture, la langue d’Estelle commence a gonfler, menaçant de l’étouffer.

La teinture a failli la tuer !

Les médecins lui font finalement une piqûre d’adrénaline. Ils l’ont gardé toute la nuit en observation. Guérie, Estelle a été défigurée pendant de longs jours, avant de pouvoir retrouver son visage. Plus de 2% de la population se trouve allergique a ce composants. Depuis, Estelle veut alerter contre les dangers du PPD. D’après les dermatologues, 2 à 3% de la population serait allergique. Alors si vous avez prévu de faire des teintures, lisez bien les consignes de précautions. Il vaut mieux attendre un ou deux jours, plutôt que de risquer sa vie.