fbpx
Buzz
Partager sur

Ferrari 458 Italia: il met le feu volontairement à son véhicule

Ferrari brulé volontairement

Lassé de sa Ferrari 458 Italia, un jeune suisse a mis volontairement le feu à sa voiture sur les conseils d'un concessionnaire auto pour frauder à l'assurance.

Certains n’ont vraiment aucun respect ! Le fils d’un richissime homme d’affaires de la région de Zürich, en Suisse, a tout tenté pour échafauder un plan… astucieux ou stupide afin de changer de voiture gratuitement, ou du moins au frais de son assurance. Mais la supercherie s’est retournée contre lui et ses complices. Les quatre individus ont été arrêtés et jugés mercredi 5 août devant un tribunal d’Augsbourg en Allemagne, selon le site Internet 20minutes.ch.

Lassé par sa voiture, il veut en changer

L’histoire commence en mars 2014. Pour 220 000 euros, le jeune homme, 19 ans au moment des faits, s’offre une Ferrari de luxe. Et au début du mois d’août 2015, il a décidé que celle-ci ne lui convenait plus. Il a alors voulu de changer de voiture. Papa n’ayant pas voulu mettre la main à la poche, il tente de voir chez un concessionnaire qui lui propose la fraude à assurance, car datant de trois ans, la voiture ne valait plus que 190 000 euros. Il décide donc de mettre le feu au véhicule. Et pour cela, il a même recruté un complice.

122384-0DpuGzf633Y95l6ctWxiiQ

Son alibi : il était au bordel

Pour ne pas éveiller les soupçons, il part en Allemagne à bord de sa Ferrari 458 Italia, la dépose sur parking d’une zone industrielle déserte et part dans la voiture de son ami dans un bordel voisin tandis que deux autres complices, payés 14 000 euros chacun, mettent le feu au véhicule. La voiture finissant par exploser, les pompiers sont vite arrivés sur place. Au départ, les policiers allemands penchent pour un règlement de compte entre proxénètes mais les caméras de surveillance et les coups de fils interceptés à proximité de l’explosion confondent rapidement les quatre Suisses. Placé en détention provisoire, le propriétaire a pu ressortir après avoir versé une caution de 200 000 euros.

Une fortune estimée à 30 millions d’euros

Le jeune homme, considéré comme en décrochage scolaire, a expliqué que son père lui versait près de 6000 euros par mois et lui avait acheté plusieurs propriété. Au total sa fortune lui aurait rapporté 30 millions d’euros. Ne possédant pas moins de 15 voitures, comme des Lamborghini, il explique au tribunal que ses comptes étaient à sec. Le principal intéressé a donc reçu une mise à l’épreuve d’un an et dix mois et pour une amende de 30 000 euros.