fbpx
Buzz
Partager sur

Etats-Unis: il pose son pénis sur une caisse de supermarché pour le scanner !

Etats-Unis: il pose son pénis sur une caisse de supermarché pour le scanner !

Aux Etats-Unis, la police a arrêté un homme aux pratiques douteuses. Ce dernier a posé son pénis sur une caisse de supermarché pour le scanner

Pourquoi les supermarchés attirent autant les gens bizarres (et très souvent bourrés)? Après l’homme ivre qui s’engueule avec son propre reflet dans le miroir et celui qui a osé faire caca sur une caisse, laissez nous vous présenter le petit dernier. Il s’appelle Christian Fisher et son truc c’est de poser son pénis sur une caisse automatique afin de scanner son pénis…

Il scanne son pénis dans un supermarché

Christian Fisher, un homme de 31 ans, a été arrêté après avoir tenté de scanner son pénis sur une caisse rapide. Le suspect s’est rendu dans un supermarché de Seattle et a placé son pénis sur le scanner de la caisse. Après avoir posé son pénis sur le scanner, il a appelé une femme qui travaillait dans l’établissement pour qu’elle lui vienne en aide. Cela n’a pas du tout plu à la jeune femme qui a appelé un de ses collègues en renfort. Ils ont ensuite appelé la police, mais le scanneur de pénis était déjà parti.

D’après le rapport de police, lorsque qu’un agent de sécurité s’est dirigé vers l’employée en détresse, l’homme de 31 ans riait et il ne semblait pas décidé à remettre ses organes génitaux à leur place. La caissière a affirmé à la police qu’elle était effrayé et troublée (qui ne le serait pas).

Le scanneur de pénis est revenu à la charge

Un peu plus tard, Christian Fisher est revenu dans le supermarché aux heures d’ouverture. Dés son arrivée, le personnel du supermarché lui ont demandé de quitter les lieux, ce qu’il a refusé de faire. Il est alors entré en confrontation avec les employés de l’établissement. Ces derniers ont réussi à le repousser grâce à un spray au poivre. Par la suite, il a été repéré par les forces de l’ordre alors qu’il dormait à un pâté de maisons. Les policiers l’ont ensuite appréhendé.

Il y a de grandes chances pour que le suspect ait été sous l’emprise de l’alcool car au moment de l’arrestation, il ne semblait pas croire qu’il ait pu faire une chose pareille.