Buzz
Partager sur

Etats-Unis: une enseignante offre des relations sexuelles à 2 élèves en guise de cadeau de fin d’année!

Etats-Unis: une enseignante offre des relations sexuelles à 2 élèves en guise de cadeau de fin d’année!
Partager
Partager sur Facebook

Aux Etats-Unis, une enseignante âgée de 25 ans risque 17 ans de prison pour avoir eu des relations sexuelles avec deux élèves mineurs

Aux Etats-Unis, une enseignante-assistante est accusée d’avoir eu des rapports sexuels avec un de ses élèves et avec le frère de ce dernier. Les ados sont tous les deux mineurs, l’un est âgé de 15 ans et l’autre de 17 ans. L’enseignante risque dix-sept ans de prison.

Une enseignante accusée d’avoir eu des relations sexuelles des mineurs

Chelsea Lorson est une enseignante-assistante américaine âgée de 25 ans. Elle est mariée et mère de deux enfants. Récemment, la jeune femme a reconnu s’être adonné au plaisir de la chair avec deux lycéens.

Vendredi 8 juillet dernier, lors de son procès, elle a avoué avoir eu des relations sexuelles avec l’un de ses élèves, ainsi qu’avec le frère de ce dernier. Les deux jeunes, âgés de 15 et 17 ans, sont tous les deux scolarisés au lycée de la petite ville de Lewisburg, situé en Pennsylvanie, dans le nord-est des Etats-Unis. Depuis ce scandale, Chelsea Lorson a été renvoyée de l’établissement.

L’enseignante a contacté un des deux élèves via Facebook

Comme l’explique le Daily Mail, c’est au mois de janvier que la jeune enseignante a contacté l’un des deux garçons via Facebook. Elle lui a proposé d’aller chez lui pour « traîner. » Entre fin janvier et février dernier, l’enseignante et son élève se sont revus à plusieurs reprises dans la voiture de la jeune femme. Le véhicule était stationnée dans l’allée juste devant le domicile des deux ados. Par la suite, l’adolescent de 17 ans lui aurait demandé de donner un « cadeau » pour l’anniversaire de son frère cadet. C’est ainsi que l’idée d’une prestation sexuelle comme surprise lui est venue.

Son ami a alerté la police

L’enseignante de 25 ans s’est ensuite vantée de ces relations intimes auprès d’un ami. Elle est même allée jusqu’à lui montrer une photo du torse nu de l’adolescent de 17 ans. L’ami de Chelsea Lorson a décidé d’alerter la police.

Depuis, la mère de famille est accusée de détournements de mineurs, corruption de mineurs, agressions sexuelles et mise en danger de la vie d’autrui car elle est porteuse de deux maladies sexuellement transmissibles.

Le Daily Mirror rapporte que prochainement, Chelsea Lorson sera soumise à une expertise psychologique afin de déterminer si elle est oui ou non une prédatrice sexuelle. Elle risque dix-sept ans de prison et pourrait être répertoriée dans le fichier recensant les délinquants sexuels.