fbpx
Buzz
Partager sur

Erreur médicale: elle va à l’hôpital pour accoucher et se fait amputer des 2 jambes !

Erreur médicale: elle va à l’hôpital pour accoucher et se fait amputer des 2 jambes !

Une femme qui s'est rendue à l’hôpital pour accoucher a été amputée des deux jambes. Elle pense avoir été victime d'une erreur médicale

Ce qui devait être un heureux événement s’est transformé en cauchemar! Une britannique s’est rendue à l’hôpital pour accoucher et est tombée dans le coma. A son réveil, elle avait été amputée des deux jambes.

Plongée dans le coma

Ella Clarke est une britannique âgée de 31 ans. Cette maman de 7 enfants s’est rendue à l’hôpital pour accoucher son huitième enfant. Malheureusement, les choses ne se sont pas déroulées comme prévue. Ella a été plongée dans le coma. Quand elle en est sortie, elle force est de constater qu’elle a été amputer de ses deux jambes.

Bien avant cet épisode traumatisant, Ella Clarke avait subi une césarienne à chacune des naissances de ses enfants, ce qui augmente les complications au cours d’un accouchement. Lors de la mise au monde du bébé, son placenta est resté attaché à son utérus, ce qui lui a fait perdre plus de six litres de sang. Ce phénomène est connu sous le nom de « placenta accreta ». Ce Fâcheux événement à plonger la mère de famille dans le coma.

Elle se fait amputer des deux jambes

Pendant cette période, l’équipe médicale examine de près ses signes vitaux. Mais ils finissent par constater que son sang a déjà coagulé dans ses jambes et qu’il contenait des substances toxiques qui auraient pu lui coûter la vie. Deux chirurgiens ont alors essayé de relancer sa circulation sanguine, en vain. Ils ont finalement pris la décision de l’amputer des deux jambes.

Une erreur médicale ?

Au total, Elle Clarke est restée 5 jours dans le coma, et quand elle s’est réveillée, elle a eu un choc. Après 23 jours passés à l’hôpital, elle finit par quitter l’établissement. Cependant, elle et son mari restent persuadés que l’hôpital a commis une erreur. « Je me souviens bien de ce moment précis, beaucoup moins du coma. Et soudainement, les docteurs me disent que j’ai connu des complications et que j’ai été amputée des deux jambes. Je me suis posé plein de questions et j’ai beaucoup pleuré. » Déterminée à se battre, la mère de famille compte bien attaquer l’hôpital en justice. « Je dois désormais m’occuper de huit enfants. Mais à quel genre de vie dois-je m’attendre en fauteuil roulant, » confie-t-elle au Sun.

La seule note positive de cette histoire est que la fille d’Ella, nommée Winter Rose, se porte à merveille.