fbpx
Buzz
Partager sur

Drame: 7 personnes meurent noyées à cause d’un selfie!

Drame: 7 personnes meurent noyées à cause d’un selfie!
Partager sur Facebook

En Inde, une jeune homme de 19 ans est tombé dans l'eau en faisant un selfie. Lui et les 6 personnes qui ont tenté de le sauver sont morts

Shivam Gupta, un jeune indien de 19 ans voulait faire un selfie. Alors qu’il se tenait près d’un lac, il a glissé et est tombé dans l’eau. Six personnes se sont alors empressées de venir à son secours, mais tous ont été emporté par le courant

un selfie, 7 morts

Les faits se sont déroulés mercredi 22 juin. Shivam Gupta a voulu prendre un selfie dans le Gange, situé à Kanpur dans l’Etat indien de l’Uttar Pradesh. L’indien de 19 ans se trouvait sur une plate-forme inclinée couverte d’algues conduisant au fleuve. Il a glissé et est tombé à l’eau. Cinq de ses camarades et un homme de 31 ans se sont alors jetés à l’eau pour lui venir en aide. Malheureusement, tous ont été emportés par le courant. L’unique survivant a appelé la police.

L’India Today rapporte que seul un survivant a réussi à sortir et a appelé les secours, mais il était trop tard.

Le selfie meurtrier, un problème récurant

Désormais, des barrières ont été mises en place afin de dissuader quiconque de s’aventurer dans cette zone. De plus, la police arrêtera tout individu qui s’aventurant sur la plate-forme. Au total, ce sont pas moins de 24 personnes qui ont perdu la vie dans le fleuve à Kanpur depuis septembre 2015. D’après les autorités, les victimes sont principalement des jeunes.

Malheureusement ce genre d’accident est fréquent en Inde. Il y a quelques mois, un indien s’est fait happer par un train pendant qu’il faisait un selfie. Pour lutter contre ce fléau, la ville de Mumbai avait établi des zones dans lesquelles il est interdit de prendre des selfies. Au total, il existe seize zones de ce type. Depuis janvier 2016, les lieux concernés se situent principalement près de la côte. La police peut aussi infliger des amendes de 1200 roupies, soit 16 euros, aux individus qui mettraient leur vie en danger.