fbpx
Buzz
Partager sur

Drague: des lance-flammes en vente pour les femmes qui en ont marre des pervers !

En Chine, les femmes peuvent acheter légalement des lance-flammes de poche contre les agressions sexuelles. Ce qui pose des questions de légalité.

Elles sont folles ces Chinoises ! En effet, contre les agressions sexuelles, les jeunes femmes chinoises peuvent tout simplement et poétiquement CRAMER LA GUEULE de leurs adversaires. Pratique pour faire un barbecue de gros pervers et salauds en tout genre. Et bien plus efficace à mon avis que les classiques gaz lacrymogènes, qui eux sont possiblement illégaux.

 

Agressions sexuelles : des lance-flammes pour femme en vente libre sur Internet

 

En effet, les femmes peuvent en Chine acheter sur Internet des lance-flammes de poche. De toute taille et de tous coloris, adaptables pour les petits sacs comme pour les grands. Et le pire, c’est que ce n’est pas cher ! Entre 15 et 45 euros suivant le modèle désiré. Parmi eux, on retrouve des tailles briquets, comme d’autre pouvant atteindre 50 cm et 1 800 degrés ! À côté de ça, les sabres laser de Star Wars font office de petits joueurs.

D’après certains vendeurs, ces armes seraient parfaitement légales. Même si elles laissent des cicatrices ou des traces permanentes à l’assaillant, elles sont considérées comme non-létales. » Elles sont « seulement » capables de brûler ou défigurer les assaillants. Rien que ça… Quand on vous dit que c’est dangereux de jouer avec le feu…

 

Chine : beaucoup trop de femmes subissent des agressions sexuelles

 

Depuis la mise en vente de ces produits, le nombre d’achats a complètement explosé. En effet, certains magasins en vendent plus de 300 chaque mois. Les lance-flammes ont connu un pic de popularité auprès des femmes depuis l’explosion du nombre de cas de harcèlement sexuel dans le pays. Selon un rapport de 2009, près de 80% des Chinoises avouent subir de façon récurrente des formes d’agressions sur leur vie professionnelle.

Ces chiffres inquiétants concernent surtout les femmes travaillant en usine. Dans des conditions de travail difficiles et industriels, les cas sont très peu suivis ou reportés aux autorités. La police chinoise a mis en garde la population contre l’utilisation de telles armes. Et pour nous autres européens, on rappelle que l’achat d’un tel produit est tout simplement illégal. Surtout si vous vous le faites livrer par la poste.