fbpx
Buzz
Partager sur

Dordogne: des agriculteurs lâchent des cochons dans un supermarché

Dordogne: des agriculteurs lâchent des cochons dans un supermarché
Partager
Partager sur Facebook

A Sarlat, en Dordogne (France), une dizaine de cochons ont été lâchés dans un supermarché de la ville. Le but étant d'exprimer le ras le bol des agriculteurs par rapport à la situation de crise à laquelle ils font face.

Crise des agriculteurs. Jeudi à Sarlat, en Dordogne, des agriculteurs ont exprimé leur mécontentement face aux prix bas et aux normes concernant leur profession d’une manière plutôt originale. Dans le supermarché Casino de la ville, ils ont organisé… un lâcher de cochons ! L’enseigne a également été dévalisée de ses produits transformés à base de viande étrangère.

 

Une dizaine de porcelets dans le supermarché !

Ce jeudi, près de 200 agriculteurs ont manifesté devant le supermarché de Sarlat, en Dordogne, qui compte environ 10 000 habitants. Les éleveurs en colère ont tout d’abord déversé du fumier devant le supermarché Casino de la ville. Un classique des manifestations d’agriculteurs, quand ce n’est pas des carottes ou des pommes de terre. Puis, dans un second temps, leurs revendications se sont exprimées de manière plus originale: les agriculteurs ont lâché une dizaine de  porcelets dans les allées du magasin alimentaire ! Sur la vidéo publiée par France Bleu Périgord, on peut voir les cochons descendre d’une plateforme en bois avant de rejoindre l’entrée du supermarché, grâce à une haie de personnes.

De la viande étrangère distribuée aux automobilistes

Les manifestants ont également acheté la totalité des produits fabriqués à base de viande étrangère. Ils les ont ensuite distribué aux automobilistes. Ces actions coup-de-poing ont pour objectif d’interpeller le gouvernement à propos de la baisse des prix du porc qui mettent les agriculteurs dans des positions très inconfortables. Leur lutte concerne également les normes qui encadrent la profession. Ils les jugent inadaptées. Enfin, Le Parisien révèle que du fumier a été déversé devant la permanence du député PS, à Sarlat. Un procédé qu’ils avaient déjà utilisé le mois dernier à Nice, mais avec des parpaings cette fois-là.

Au mois de juillet dernier déjà, un lâcher de cochons avait été organisé par la Coordination rurale dans plusieurs grandes surfaces du Lot-et-Garonne. Des produits laitiers et de la viande fraîche avaient également été déposés en caisse sans être achetés.