fbpx
Buzz
Partager sur

Deux femmes volent dans un magasin, le directeur les surprend et les viole pour les punir !

Deux femmes volent dans un magasin, le directeur les surprend et les viole pour les punir !
Partager
Partager sur Facebook

C'est un vrai cauchemar que ces deux voleuses ont vécu: après avoir volé dans un magasin, un directeur les prend à part et leur fait un chantage horrible.

En volant des articles dans ce magasin, les deux femmes n’auraient jamais pu deviner le calvaire qu’elles allaient endurer.

Voir aussi >>>> Un homme arrêté pour avoir « pissé sur des jeux-vidéo » dans un magasin

Les voleuses prises la main dans le sac

Les faits ont eu lieu dans un Dollar General, dans le Tennessee aux Etats-Unis.
Deux femmes ont volé des articles dans la boutique. Surprises sur le fait, elles ont été emmenées par le directeur dans une pièce isolée.
Cette procédure arrive régulièrement, il s’agit de régler l’histoire entre le voleur et le magasin volé. Si c’est la première fois, souvent le responsable du magasin fait passer un mauvais quart d’heure au voleur pour lui rappeler de quoi son acte est passible, et le laisse partir; si la personne récidive, ce dialogue n’a plus lieu et le responsable appelle directement la police pour dénoncer le voleur.
C’est à lui de décider si il est clément ou pas.
Mais faire passer un mauvais quart d’heure ne veut pas dire n’importe quoi. Il s’agit de parler, de prévenir le voleur, certainement pas de faire preuve de violence. Il n’est pas question de faire justice soi même. Et dans le cas présent, le cauchemar qu’on subi ces deux femmes dans cette pièce isolée était inacceptable…

Voir aussi >>>> Supermarché: un nouveau magasin expérimente les prix plus bas que ceux du hard-discount

En retour, elles sont violées dans une chambre à part

Robert Lindlau, le directeur, a vidé leur sac et trouvé les objets dérobés. Par la suite, il a fait mine d’appeler la police, et a expliqué aux deux femmes de 32 et 44 ans qu’elle allait être sur place dans moins d’une heure.
Jusqu’à la, ça allait. C’est après que ça a dégénéré: les deux voleuses coincées ici, il leur a imposé un chantage ignoble: si elles se laissaient violer, elles pourraient partir et donc ne pas avoir de problème avec la police.
Il leur a donc demandé de se déshabiller, les a touchées, et les a forcé à lui faire des fellations.

Cet acte ne restera sûrement pas impuni : Lindlau, âgé de 38 ans, comparaîtra lundi au tribunal du Tennessee pour double viol.

sources: faitsdivers.org