fbpx
Buzz
Partager sur

Elle veut se démaquiller avec des lingettes et tombe sur une souris morte!

Elle veut se démaquiller avec des lingettes et tombe sur une souris morte!

Une jeune maman de 31 ans vivant au Royaume-Uni a fait une macabre découverte en voulant se démaquiller : une souris morte entre deux lingettes pour bébé.

En pleine panne de démaquillant, Leanne Phelps, une jeune femme et maman de 31 ans, décide d’utiliser les lingettes de son fils pour se démaquiller les yeux. Un geste simple, sans grand danger, peut-on penser. Sauf qu’il s’est transformé en grosse frayeur. En effet la jeune femme a retrouvé à la place de sa douce lingette démaquillante :une souris morte.

Une lingette empoisonnée

Prise de panique elle jette le paquet au sol, et c’est sans compter sur son fils de 14 mois, qui curieux, fait mine de mettre l’animal mort à la bouche.
Leanne Phelps, appelle le centre anti-poison et apprend qu’elle et son fils ont pu contracter des maladies.

Une souris bien cachée

Pour la jeune mère il est impossible que la souris soit entrée dans le paquet chez elle : « Quelqu’un m’a dit que mon chat avait pu la mettre là. Comment un chat pourrait-il ouvrir un tel paquet et l’insérer sous au moins dix lingettes ? De plus, je m’assure toujours que le sachet est bien refermé pour éviter qu’elles ne sèchent vu le prix de cette marque. Il n’y a aucun trou dans l’emballage, il n’y a donc pas d’autre explication possible qu’un problème à l’usine », comme elle le rapporte au site anglais Daily Mirror. Suite à cet incident, la jeune femme est prise de paranoïa: « Désormais, à chaque fois que je change mon fils et que j’utilise des lingettes, je me demande sur quoi je vais encore tomber. Je suis totalement dégoûtée de ce produit », déclare-t-elle.

Huggies a son “mouse gates”

Pour l’usine Huggies, cet évènement ne peut pas être laissé au hasard: « Nous sommes désolés qu’une cliente ait fait face à ce désagrément et nous prenons la chose très au sérieux. Nous répondons aux normes les plus strictes et lorsque la cliente, comme nous le lui avons demandé, nous aura fait parvenir le paquet, nous mènerons une enquête approfondie sur la question », a expliqué le porte-parole de l’entreprise !

De X. A.

Photo DR @