Buzz
Partager sur

Deadpool 2: il se déguise en Deadpool et finit au poste !

Deadpool 2: il se déguise en Deadpool et finit au poste !
Partage
Partager sur Facebook

Dommage pour celui qui voulait marquer le coup pour la sortie du film dans les salles. Il n’est pas prêt de se masquer le visage de nouveau en tout cas.

C’est un fait tout à fait insolite qui s’est produit en Suisse. Là où normalement il ne se passe jamais rien ! La police Suisse a eu une attraction gratuite avec la bonne idée d’un homme déguisé en Deadpool dans la rue. Il s’est vu infligé une amende car il ne respectait pas la loi en vigueur en Suisse concernant la burqa.

Que s’est-il passé ?

Un homme d’une trentaine d’année s’est amusé à se déguiser en Deadpool. Il se rendait au cinéma pour l’avant-première de Deadpool 2. Accompagné d’un ami, il a déambulé dans les rue caché sous son costume moulant.

Pour agrémenter son costume il s’est munis d’armes factices, ce qui a alarmé les passants. Peu habitué à ce genre de manifestations ils semblent que les passant ai pris peur.

La police a arrêté les deux hommes dans le centre-ville. Et ils les ont détenus une petite heure, rapporte RSI, puis ils ont quitté le commissariat contre une amende.

L’amende remise aux deux hommes déguisés en Deadpool fait référence à la loi locale « anti-burqa ». Entrée en vigueur depuis l’été 2016, il est en effet interdit aujourd’hui de se dissimuler le visage.

Chez vous c’est possible mais dans l’espace public cela n’est pas admis. Une règle que ces deux hommes ont oubliée. Cependant, il nécessitait de se souvenir de cette loi absurde et de supposé que les déguisements rentrait dans le cadre de la loi.

Après coup ils ont bien rigolé

C’est une interpellation dont il se souviendront longtemps. Cela n’est pas prêt d’arrivé de nouveau.

Le “Corriere del Ticino” raconte que les 2 hommes ont bien rigolé après coup, du moins une fois le choc de l’intervention passé à la Trappe. Car sur le coup ils ont dû paniquer.

“On en ri encore, on s’en souviendra pendant longtemps”, ont-ils déclaré en précisant n’avoir jamais “imaginé qu’il pouvait y avoir un problème” avant d’enfiler ce costume.