fbpx
Buzz
Partager sur

Chine: 3 photographes prennent un selfie sur le sommet d’une tour de 384 mètres, WTF!

Chine: 3 photographes prennent un selfie sur le sommet d’une tour de 384 mètres, WTF!

En Chine, trois photographes ont escaladé une tour de 384 mètres et ont pris un selfie

Les murs d’escalade et les montagnes, très peu pour eux. Les trois sportifs de l’extrême, accessoirement photographes et membres du collectif On the Roofs, préfèrent s’attaquer à des plus gros poissons. C’est comme ça que la semaine dernière ils ont fini au sommet de l’un des plus hauts gratte-ciel de Chine.

Les trois photographes sont grimpés en haut Shun Hing Square

L’ukrainien Vitaliy Raskalov, le russe Vladimir Sidorov et leur camarade Ivan Beerkus se sont attaqués à l’un des plus hauts gratte-ciel de Chine, la tour Shun Hing Square. Situé à Shenzhen, le bâtiment mesure pas moins de 384 mètres. C’est sans aucune protection que les trois hommes ont décidé de grimper tout en haut de la tour. Ces amateurs de sensations fortes ont publié jeudi 11 février une vidéo de leur dernier exploit.

À 384 mètres du sol, et avec une antenne de 59 mètres, la tour Shun Hing Square surplombe tout Shenzhen et offre un incroyable panorama. Pour immortaliser leur performance, les trois casse-cou ont pris un selfie au sommet de l’antenne à l’aide d’une perche. Le résultat est spectaculaire et donnerait le vertige à un alpiniste!

Ils n’en sont pas à leur coup d’essai

Si grimper tout en haut des tours les plus hautes de planète ne fait pas parti de vos occupations du weekend, on ne peut pas en dire autant de Vitaliy Raskalov, Vladimir Sidorov et Ivan Beerkus. En effet, ces aventuriers quelque peu suicidaire ont déjà gravi plusieurs monuments. Comme vous devez l’imaginer, ils ne se sont pas attaqués aux plus petits! Entre le Christ Rédempteur de Rio et la Tour de Shanghai qui fait bien 632 mètres, il a de quoi avoir le vertige. Après avoir presque touché le ciel, la descente est moins glorieuse. Un fois les pieds sur terre, ce n’est pas une foule en délire qui vient les acclamer, mais plutôt des policiers qui viennent les arrêter. La pratique de cette activité est aussi dangereuse qu’illégale. Pour certains, un beau selfie ça n’a pas de prix, mais ne tentez pas diable.